Une soirée mousse dégénère: un mort
Actualisé

Une soirée mousse dégénère: un mort

Un jeune homme de 17 ans est décédé ce week-end lors d'une soirée mousse dans une discothèque de l'Isère.

Le jeune homme, un lycéen, a succombé à une asphyxie, avec un oedème au poumon. Il a été découvert inanimé vers 3 h du matin samedi sur la piste recouverte de mousse dans une discothèque de Brié-et-Angonnes, à quelque 150 km de Genève.

Des témoins ont raconté que la mousse en provenance du plafond était particulièrement compacte. Selon eux, la victime aurait tenté d'y échapper en montant sur une plate-forme, mais en vain. Il n'a pu être réanimé par les secours. Le procureur de la République de Grenoble, Serge Samuel, a déclaré que les médecins «n'avaient relevé aucune trace de coups ou de violence sur le corps».

En revanche, ils ont noté que le corps de la victime «sentait l'alcool» et que ses urines contenaient des résidus de cannabis. Les quantités d'alcool et de drogue ingurgitées n'ont pas encore été déterminées. «Il a peut-être été victime d'un malaise, il est tombé et il a respiré de la mousse sur le sol», a ajouté le procureur. La machine à mousse a été saisie et sera expertisée. Le procureur a aussi précisé que les «médecins ont écarté l'hypothèse d'un coma avec inhalation des vomissures».

(afp)

Ton opinion