Une soixantaine de morts en Irak
Actualisé

Une soixantaine de morts en Irak

Malgré un plan de sécurisation mis en place, deux attentats ont fait une dizaine de morts dans la capitale irakienne.

La police a aussi annoncé la découverte samedi de 20 cadavres, dans plusieurs quartiers de Bagdad. Certaines victimes présentaient des traces de torture, et la plupart ont été tuées d'une balle dans la tête. Le premier ministre irakien a lancé un nouvel appel à l'unité du pays et répété que le pays ne sombrerait «jamais dans la guerre civile».

Ton opinion