Technologie paramédicale: Une spin off de l'EPFL lève 12 millions de francs
Actualisé

Technologie paramédicaleUne spin off de l'EPFL lève 12 millions de francs

La société développe un gel synthétique pour des médicaments anticancéreux.

Capture d'écran YouTube

Capture d'écran YouTube

QGel, start-up installée sur le site de l'EPFL, vient d'obtenir 12,1 millions de francs de la part d'investisseurs privés. La société créée en 2009 développe un gel synthétique qui veut améliorer la recherche de médicaments anticancéreux.

Les cellules cancéreuses se développent dans ce gel comme elles le feraient dans le corps humain pour former un organe, explique l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un communiqué. La technologie doit permettre de tester des médicaments sur des mini-organes cultivés en 3D in vitro. Le tout avant de faire des tests sur les patients.

Par le biais de ces douze millions de dollars, la société née de la collaboration entre Colin Sanctuary, PDG de la start-up, et Matthias Lütolf, professeur à l'EPFL, veut élargir son offre. Celle-ci comprend actuellement la commercialisation de gels pour la recherche contre 24 types de cancers. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion