Actualisé 14.09.2012 à 10:05

Kelly Rutherford

Une star de «Gossip Girl» en pleurs à la TV

Invitée sur le plateau de «The View», la star de «Gossip Girl», Kelly Rutherford, s'est effondrée en parlant de sa bataille pour la garde de ses enfants.

de
Elodie Neier
Kelly Rutherford (dr.) joue le rôle de Lily Van Der Woodsen, la mère de Serena (Blake Lively à g.) dans la série «Gossip Girl».

Kelly Rutherford (dr.) joue le rôle de Lily Van Der Woodsen, la mère de Serena (Blake Lively à g.) dans la série «Gossip Girl».

En début de mois, un juge a décidé que les deux jeunes enfants de Kelly Rutherford et de son ex-mari, le business man allemand Daniel Giersch, allaient vivre avec leur père à Monaco. Et ce, malgré les revendications de l'avocat des bambins.

Giersch n'ayant plus de visa pour les Etats-Unis, l'actrice de «Gossip Girl» est contrainte de se rendre dans la principauté, en tant que simple visiteuse, pour pouvoir passer du temps avec ses enfants. Une situation très pesante.

Le pire cauchemar d'une mère

Sur le plateau de l'émission «The View» de ABC, la star de 43 ans a déclaré, dans une voix pleine d'émotion: «Ma petite fille m'a dit: «Je veux rentrer à la maison maman, Je veux revenir à New York». Mon fils, qui a eu une sorte de lavage de cerveau, dit se sentir mieux où il se trouve à présent.» Elle poursuit en révélant: «Ma plus grande crainte, c'est de ne pas savoir où ils sont. Ils pourraient disparaître demain et je n'aurais aucun moyen de le savoir.»

Kelly Rutherford affirmait, dans une interview accordée précédemment au «New York Post», qu'elle avait encore du mal à réaliser que ses deux enfants, Hermes, 5 ans et Helena Grace, 3 ans, devraient à présent vivre en France avec leur père. «Je suis en train de vivre le pire cauchemar d'une mère», avait-elle révélé.

Une séparation tumultueuse

En 2009, pendant sa seconde grossesse, Kelly Rutherford soupçonnait son mari Daniel Giersch d'infidélité et l'avait quitté. Selon les dires de ce dernier, Kelly avait décidé de ne pas l'informer de la naissance de leur deuxième enfant. Elle l'avait ensuite accusé de violences conjugales et de trafic de drogues. C'est alors qu'une lutte effrénée pour la garde de leurs enfants avait débuté.

L'interview de Kelly sur ABC

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!