Actualisé 21.12.2016 à 05:38

EPFL

Une start-up lausannoise distinguée par Venture Kick

La jeune pousse Insolight s'est vue récompensée pour ses panneaux solaires utilisant la technologie spatiale.

Insolight a développé un panneau optique plat capable de diriger les rayons du soleil sur des cellules solaires plus petites et hautement plus efficaces, normalement utilisées dans les satellites.

Insolight a développé un panneau optique plat capable de diriger les rayons du soleil sur des cellules solaires plus petites et hautement plus efficaces, normalement utilisées dans les satellites.

EPFL/Alain Herzog

Insolight, une start-up de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a remporté la finale Venture Kick aux côtés de l'entreprise zurichoise Vatorex. La jeune pousse lausannoise s'est vue récompensée pour ses panneaux solaires utilisant la technologie spatiale.

Les deux finalistes se voient récompensés d'une somme de 130'000 francs, indique mardi Venture Kick, une initiative de la fondation éponyme. Depuis son lancement en 2007, 463 start-up ont bénéficié d'un soutien financier à hauteur de 18,65 millions.

Insolight a développé un panneau optique plat capable de diriger les rayons du soleil sur des cellules solaires plus petites et hautement plus efficaces, normalement utilisées dans les satellites, précise le communiqué. Le rendement du premier prototype est de 36%, ce qui peut être considéré comme un «record mondial».

Sise à Winterthur (ZH), Vatorex est issue de l'incubateur de la haute école spécialisée zurichoise ZHAW Runway Startup. La société s'est elle attelée à sauver les abeilles. Elle a patenté un traitement par hyperthermie qui permet de stopper la croissance d'un parasite à l'intérieur des ruches. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!