Productivité - Une start-up promet de rendre «moins nuls» les e-mails
Publié

ProductivitéUne start-up promet de rendre «moins nuls» les e-mails

Une offre payante qui se greffe sur Gmail a le vent en poupe, alors que les courriels ont perdu de leur attrait.

Le patron Rahul Vohra veut rendre les e-mails «moins nuls».

Le patron Rahul Vohra veut rendre les e-mails «moins nuls».

superhuman/forbes/photomontage

La start-up Superhuman vaut désormais quelque 750 millions de francs, selon «Forbes». Cette société fondée en 2014 n’a pourtant jamais officiellement lancé son offre. Ses clients, exclusivement des utilisateurs de Gmail sur iPhone, ont dû passer par une session d’intégration en direct de 30 minutes pour avoir le privilège d’accéder au service, facturé 30 dollars par mois (alors que Gmail est généralement gratuit). L’app comptait ainsi quelque 50 000 utilisateurs l’an dernier, estime «Forbes».

Superhuman s’appuie sur une réorganisation intelligente des e-mails et sur des raccourcis clavier qui peuvent faciliter la réponse avec des messages ou des modèles préécrits, des liens Zoom ou encore des critiques en lien avec un produit affiché. Cette recette avait déjà valu au cofondateur de la société, Rahul Vohra, de vendre Rapportive, une très populaire extension de Gmail, à LinkedIn (Microsoft).

Les responsables de Super­human préparent désormais le service pour les utilisateurs d’Android et d’Outlook. Ils l’ont aussi entrouvert au public, via une option de test en libre-service sur le site limitée à 10% des nouveaux utilisateurs. C’est comme ça qu’ils ont notamment séduit Jason Citron. Arrivé incognito, le patron de la plateforme de conversation Discord y a investi depuis lors. Il a rejoint des financiers de renom et une brochette de célébrités, comme le couple Ashton Kutcher et Mila Kunis ou encore Will Smith.

(laf)

Ton opinion

2 commentaires