Espagne: Une Suissesse abandonne son bébé dans une ruine près d’Alicante
Publié

EspagneUne Suissesse abandonne son bébé dans une ruine près d’Alicante

Un chauffeur routier a donné l’alerte après avoir aperçu une femme marchant au bord de la route avec les jambes couvertes de sang.

Un chauffeur de camion a alerté la police, dimanche, près d’une route isolée du sud de l’Espagne, après avoir vu une femme avec les jambes couvertes de sang. Les forces de l’ordre ont découvert qu’elle avait accouché d’un enfant peu avant et abandonné son bébé. Selon plusieurs médias, la mère est une trentenaire originaire de Suisse. Elle a été arrêtée par les autorités. Les faits se sont produits dans la région d’Alicante.

La femme a mis au monde son enfant dans une maison en ruine, dans une zone industrielle. Alertés, les secours et les forces de l’ordre ont d’abord retrouvé la mère, qui a d’abord nié les faits rapportés par le chauffeur routier et refusé toute assistance médicale.

Déshydraté et hospitalisé

Face à des incohérences dans le récit de la femme, la police a décidé d’inspecter la zone et a trouvé un nouveau-né enveloppé dans des couvertures entre plusieurs bidons dans une maison abandonnée. Le cordon ombilical était encore visible. Selon la police, les températures étaient très élevées dans la région à ce moment-là. L’enfant souffrant de déshydratation a été transporté à l’hôpital. Il se porte mieux désormais et a été pris en charge par les autorités compétentes. Les infirmières l’ont baptisé Noa, selon un journal local.

1 / 3
Le nouveau-né était enveloppé dans des couvertures dans une maison en ruine.

Le nouveau-né était enveloppé dans des couvertures dans une maison en ruine.

Twitter Guardia Civil
La police espagnole a arrêté la mère dans une zone industrielle près d’Alicante.

La police espagnole a arrêté la mère dans une zone industrielle près d’Alicante.

Twitter Guardia Civil
Les faits se sont déroulés dans la région d’Alicante, au sud de l’Espagne.

Les faits se sont déroulés dans la région d’Alicante, au sud de l’Espagne.

Google Maps

La Guardia Civil espagnole a confirmé le déroulé des faits sur Twitter. La mère a été placée en détention provisoire. Selon les médias espagnols, elle ne s’est pas encore exprimée sur les circonstances de l’accouchement. D’autres détails sur l’identité de cette femme n’ont pas été révélés dans l’immédiat. Un site d’information espagnol la décrit comme étant une toxicomane.

(jba)

Ton opinion