Actualisé 09.02.2017 à 12:26

Ça fait rêver!Une Suissesse en lice à Miss Bikini International

Noémie Wira, une étudiante en relations publiques de 21 ans, représentera la Suisse à l'élection de la plus belle fille du monde en maillot de bain. La finale a lieu mercredi soir, en Asie.

von
Grégoire Corthay

Noémie Wira est arrivée en Chine le 9 septembre. Cette jolie brune aux mensurations parfaites (88-58-88 pour 172cm) sera confrontée, mercredi soir à Quingdao, à 85 autres filles en quête du titre de la 36e édition de «Miss Bikini International».

Originaire du Tessin et du canton de Soleure, Noémie Wira explique qu'elle entretient son corps en faisant de la gymnastique, du yoga et de la danse classique. A quelques heures de la finale, elle a répondu aux questions de «20 minutes»:

-Comment envisagez-vous la finale?

-Ce sera un évènement, une grande soirée qui sera organisée de main de maître par le comité de Miss Bikini International. J'ai remarqué que les Asiatiques sont très friands de ce genre de concours. Nous serons sans doute transportés entre tradition et modernité. Le tout sera retransmis sur une chaîne chinoise de télévision et un autre américaine mais également en streaming sur internet. Des millions de personnes devraient voir cette soirée!

-Avez-vous un pronostic?

-Bien sûr que cela serait agréable d'être parmi les finalistes. Toutefois, ces dernières années peu d'Européennes ont gagné et la tendance est plutôt aux jeunes filles aux cheveux clairs...

-Que retenez-vous de cette expérience pour l'instant?

-C'est le premier concours international de beauté auquel je participe. J'y suis allée plutôt par curiosité et j'étais particulièrement attirée par la Chine dont j'essaye d'apprendre la langue dans le cadre de mes études. Cette aventure me permet aussi de faire la connaissance de nombreuses filles du monde entier, c'est une expérience très enrichissante.

-Comment avez-vous préparé votre voyage?

-Je me suis renseignée sur la culture chinoise et sur le style de vie. J'ai également lu ce à quoi il fallait absolument faire attention, ce que l'on fait peut-être et que l'on ne pas faire là-bas par exemple.

-Après 3 semaines en Chine, qu'allez-vous faire à votre retour?

-Le 3 octobre, je reprends mes cours et quelques semaines plus tard, je pars dans une région à l'est de l'Europe pour un shooting prévu avec une marque importante. Mais je ne veux pas en dire plus avant que cela ne se concrétise...

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!