Indonésie : Une Suissesse violée par trois hommes à Bali
Actualisé

Indonésie Une Suissesse violée par trois hommes à Bali

Trois individus ont abusé d'une touriste helvétique de 21 ans dans la nuit de vendredi à samedi, sur l'île de Nusa Penida. Ils ont été interpellés.

par
jen/ofu
1 / 5
Une Suissesse de 21 ans affirme avoir été violée par trois hommes, dans la nuit de vendredi à samedi (11 au 12 février 2017) à Bali.

Une Suissesse de 21 ans affirme avoir été violée par trois hommes, dans la nuit de vendredi à samedi (11 au 12 février 2017) à Bali.

Elle a porté plainte contre les trois individus, qui ont d'ores et déjà pu être arrêtés.

Elle a porté plainte contre les trois individus, qui ont d'ores et déjà pu être arrêtés.

Google Street View
Les faits se sont produits sur l'île de Nusa Penida.

Les faits se sont produits sur l'île de Nusa Penida.

batununggulnusapenida.blogspot.ch

Une soirée arrosée a viré au cauchemar pour une étudiante suisse de 21 ans, le week-end dernier sur Nusa Penida, à Bali, en Indonésie. Selon le journal «Coconuts Bali», la jeune femme faisait la fête avec une copine et trois hommes, rencontrés dans la nuit de vendredi à samedi. Ces derniers ont fini par inviter les jeunes femmes à venir les rejoindre dans leur chambre d'hôtel.

Une fois dans l'établissement, l'amie de l'étudiante est restée un moment devant la chambre pour parler avec un quatrième individu, dont on ignore s'il s'agit d'un ami des trois hommes rencontrés plus tôt. Pendant ce temps, la Suissesse est entrée dans la chambre des trois hôtes. Une fois à l'intérieur, elle aurait été violée, écrivent plusieurs médias locaux, précisant que ses tentatives pour se débattre et se défaire de leur emprise sont restées vaines.

Les autorités confirment l'agression

Le «Tribun Bali» rapporte que la jeune femme a porté plainte contre ses ravisseurs le lendemain matin. Le chef de la police, Ketut Suastika, a confirmé au journal que les hommes ont été identifiés et qu'ils ont été interpellés. En cas de condamnation, ils risquent une peine de prison de 12 ans.

Contacté lundi matin par «20 minutes», le Département fédéral des affaires étrangères confirme qu'une ressortissante helvétique avait bien été victime d'une agression. L'ambassade suisse à Jakarta est en contact avec elle et l'a prise en charge dans le cadre de la protection consulaire.

Ton opinion