Actualisé 01.04.2019 à 07:53

Meurtre de Kim Jong NamUne suspecte sera libérée en mai

Jugée pour l'assassinat du demi-frère de Kim Jong Un, une Vietnamienne a accepté un nouveau chef d'accusation remplaçant celui de meurtre.

1 / 43
Doan Thi Huong a quitté vendredi matin sa prison près de Kuala Lumpur, après l'abandon des poursuites pour meurtre dans l'enquête sur l'assassinat spectaculaire de Kim Jong Nam. (Vendredi 3 mai 2019)

Doan Thi Huong a quitté vendredi matin sa prison près de Kuala Lumpur, après l'abandon des poursuites pour meurtre dans l'enquête sur l'assassinat spectaculaire de Kim Jong Nam. (Vendredi 3 mai 2019)

AFP
Doan Thi Huong sera libérée en mai après avoir accepté un nouveau chef d'accusation remplaçant celui de meurtre, a indiqué l'un de ses avocats lundi. (1er avril 2019)

Doan Thi Huong sera libérée en mai après avoir accepté un nouveau chef d'accusation remplaçant celui de meurtre, a indiqué l'un de ses avocats lundi. (1er avril 2019)

AFP
Un tribunal malaisien a rejeté jeudi la demande de libération de Doan Thi Huong, après la libération surprise de sa co-accusée indonésienne lundi. (14 mars 2019)

Un tribunal malaisien a rejeté jeudi la demande de libération de Doan Thi Huong, après la libération surprise de sa co-accusée indonésienne lundi. (14 mars 2019)

AFP

Doan Thi Huong, une Vietnamienne jugée pour l'assassinat du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, sera libérée en mai après avoir accepté un nouveau chef d'accusation remplaçant celui de meurtre, a indiqué l'un de ses avocats lundi.

«Elle rentrera à la maison pour la première semaine de mai», a annoncé Hisyam Teh Poh Teik, l'un de ses avocats devant la Haute cour malaisienne de Shah Alam, proche de la capitale Kuala Lumpur. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!