Alexandre Dimitropoulos
19.09.2020 à 10:00

AdresseUne table de grand restaurant dressée dans un verger

La boîte d’événementiel Mise en Alpes propose une expérience culinaire inédite: partager un repas dans un vignoble, un champ de kiwis ou dans une serre. Marina Baer, sa créatrice, mise sur les producteurs locaux.

de
Marie-Adèle Copin
19.9.2020

La nature comme décor et l’envie de faire vivre une expérience culinaire authentique, telle est l’idée qui a germé dans la tête de Marina Baer, 30 ans. Sa boîte d’événementiel Mise en Alpes propose Immersion, une série de tables éphémères entre la campagne genevoise et la campagne vaudoise. Amoureux de l’environnement, des produits locaux et de la convivialité viendront partager un lunch ou un dîner dans un cadre atypique.

Sarah Moussaknaoui

C’est la deuxième année que l’entrepreneuse propose cette expérience: «L’idée c’est de sortir des sentiers battus, de mettre en avant des producteurs qui n’ont pas accès aux canaux classiques et qui ont tout autant besoin de soutien et de visibilité.» Comme Damien Le Moal, boucher passionné dont la côte de bœuf rassie sur l’os est la pièce maîtresse du premier événement, à Peissy. Le 26 et le 27 septembre, les convives prendront place dans un verger de pommes genevois. Les trois plats du menu seront accompagnés de vins du domaine des Perrières, mais pas que. «C’est un domaine qui a autant des vignes que des pommes, alors il y aura autant de vin que de cidre», précise Marina.

Alexandre Dimitropoulos

Changement de décor pour le second événement qui lui, se déroulera le 16, 17 et 18 octobre, à Borex, sur la Côte, dans les serres de Niels Rodin. Cet ex-banquier est une star des agrumes. Il fournit les grands chefs de la région, dont Anne-Sophie Pic, trois étoiles Michelin. En sa présence, les convives auront la chance de visiter ses serres dans lesquelles il bichonne des variétés d’espèces rares. Puis, ils rejoindront la grande table commune au milieu des agrumes où un menu cinq plats accompagnés de cocktails les attendra.

«Le but du concept Immersion, c’est que le producteur soit présent. Il y a une partie éducative, explique Marina. Le consommateur n’est pas toujours conscient du travail qu’il y a derrière un produit. C’est la possibilité d’échanger et de partager ce qu’ils font avec passion.»

Samedi 26 et dimanche 27 septembre dans le vignoble genevois de Peissy, menu 3 plats à partir de 140 fr.

Vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 octobre dans les serres de Niels Rodin sur la Côte vaudoise, menu 5 plats, 249 fr.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!