Actualisé 14.02.2020 à 14:11

Grand Genève

Une task force vole au secours du Léman Express

La société qui chapeaute le RER transfrontalier prend des mesures afin de diminuer les perturbations.

de
mpo
Les retards et suppressions de trains mettent les nerfs des usagers à rude épreuve.

Les retards et suppressions de trains mettent les nerfs des usagers à rude épreuve.

Keystone/Martial Trezzini

Depuis sa mise en service, le Léman Express a connu un certain nombre de couacs. D'abord, il a fallu faire face à la grève des cheminots français. Mais le déploiement dans l'intégralité le 22 janvier n'a de loin pas réglé tous les problèmes. Et la grogne monte. Ainsi, les trains, autant suisses que français, souffrent de dysfonctionnements au niveau des logiciels internes ou des pantographes. Lémanis, la société franco-suisse qui gère le réseau transfrontalier estime, dans un communiqué publié vendredi, qu'il y a «une phase d'adaptation nécessaire pour relever les défis techniques et technologiques».

Léman Express: Genevois enthousiastes

Une task force a été mise en place le 27 janvier. Elle réunit trois fois par semaine les équipes CFF et SNCF. Selon Lémanis, ce nouveau dispositif a permis de mettre en place des mesures d'amélioration de la situation telles que notamment «le renforcement des liens entre les services opérationnels des entreprises ferroviaires, de nouveaux scénarios appliqués en cas de perturbation, la mise en place d'un train de réserve aux heures de pointe pour stabiliser la desserte entre Genève et Coppet».

Le Léman Express est sur les rails

Toujours d'après Lémanis, ces mesures ont pu éviter la suppression de plusieurs trains. «Les perturbations s'atténuent depuis les deux dernières semaines, mais restent trop importantes», reconnaît pourtant la société qui invoque des «cumuls de facteurs externes» pour en expliquer une partie.

La société dit regretter la situation actuelle et mettre tout en oeuvre pour permettre au voyageurs de profiter d'un service de qualité. Un numéro de renseignements (079 534 65 25) via Whatsapp a été mis en service afin d'informer les usagers de l'avancement de la situation.

Un RER qui doit transformer une région

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!