Sri Lanka: Une tonne et demie d'ivoire saisie
Actualisé

Sri LankaUne tonne et demie d'ivoire saisie

Une tonne et demi d'ivoire en provenance du Kenya a été saisie au Sri Lanka. Les 359 morceaux de défenses d'éléphant retrouvés dans le conteneur étaient destinés à un acheteur de Dubaï.

Le conteneur recelait 359 morceaux d'ivoire provenant du Kenya.

Le conteneur recelait 359 morceaux d'ivoire provenant du Kenya.

Les autorités srilankaises ont saisi à bord d'un navire 1,5 tonne d'ivoire africain étiqueté comme des déchets plastiques et destiné à un acheteur à Dubaï, a indiqué mercredi un responsable des douanes à Colombo. La contrebande de défenses d'éléphants est alimentée par une forte demande en Asie et au Moyen- Orient.

Le conteneur recelait 359 morceaux d'ivoire provenant du Kenya et se trouvait dans le port de Colombo lorsque les agents de la douane ont reçu un tuyau sur ce bateau, a indiqué Udayanath Liyanage, le directeur des douanes.

«Nous avons confisqué l'ivoire selon le règlement de la CITES», l'organisation affiliée à l'ONU chargée de la protection des espèces en danger, a-t-il ajouté.

Forte demande en Asie et au Moyen-Orient

La contrebande de défenses d'éléphants est alimentée par une forte demande en Asie et au Moyen-Orient où l'ivoire est utilisée comme décoration ou pour des remèdes médicinaux traditionnels.

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) a prohibé le commerce international de l'ivoire en 1989, même si elle a fini par autoriser, à partir de 1997, les pays d'Afrique australe à procéder à quelques ventes ponctuelles.

(ats)

Ton opinion