Crise en Algérie: Une touriste italienne enlevée en Algérie
Actualisé

Crise en AlgérieUne touriste italienne enlevée en Algérie

Une touriste italienne a été enlevée dans le sud de l'Algérie mercredi en début de soirée. Elle voyageait seule avec un chauffeur et un guide.

L'Italienne, agée de 56 ans, dont l'identité n'a pas été révélée, a été enlevée vers 18h dans la zone d'Alidem, à 130 km au sud de Djanet, la principale ville du sud-est algérien.

Son chauffeur et son guide ont ensuite été libérés, selon des sources sécuritaires de la région contactées par l'AFP. Ces derniers ont précisé à l'AFP que les ravisseurs, une quinzaine de personnes, «circulaient à bord de deux 4X4».

Dès l'annonce de cet enlèvement, l'armée et la gendarmerie ont été mises en état d'alerte à la recherche des véhicules. On ignorait vers quelle destination cette touriste avait été emmenée.

Elle avait contacté une agence de tourisme située à Djanet, à 2300 km d'Alger non loin de la frontière avec la Libye, une oasis essentiellement peuplée de Touaregs ajjers (ou azjar). Le quotidien arabophone «El Chourouk» a indiqué, citant ses propres sources, qu'elle aurait été emmenée vers le Niger voisin. (ats)

Ton opinion