Actualisé 18.03.2020 à 21:36

Coronavirus en Espagne

Une touriste têtue extirpée de la piscine et menottée

Une Britannique a bravé les consignes de confinement pour aller faire une brasse dans la piscine de son hôtel, lundi à Tenerife. La réaction policière n'a pas tardé.

de
joc

Les autorités espagnoles ne rigolent pas avec les consignes de confinement dictées par le gouvernement. Une touriste britannique en a fait l'amère expérience, lundi à Tenerife (Îles Canaries). Ne résistant pas à l'envie de piquer une tête dans la piscine de son hôtel, la dame a bravé l'interdit. Sous le regard effaré des autres clients sortis sur leur balcon, elle a fait quelques brasses en se plaignant de la situation actuelle.

Rapidement, deux policiers ont accouru au bord du bassin, et l'un d'entre eux s'est déshabillé avant de se jeter à l'eau. Sous les applaudissements et les cris amusés des témoins, les agents ont sorti de force la touriste de l'eau, avant de lui passer les menottes. Un employé de l'hôtel a apporté une serviette à la cliente récalcitrante, avant qu'elle ne soit escortée par les officiers. Tournées par un autre britannique séjournant au Paradise Park Hotel et publiées sur Facebook, ces images ont été vues plusieurs centaines de milliers de fois.

Elle voulait bronzer en paix

Les touristes en mal de soleil semblent décidément donner du fil à retordre aux forces de l'ordre. Dimanche, la police de Palma de Majorque a abordé un groupe de jeunes gens en train de faire bronzette sur une pelouse. Les officiers leur ont fait savoir qu'ils étaient en train d'enfreindre les consignes et leur ont demandé de s'en aller, explique le «Majorca Daily Bulletin». C'est à ce moment-là qu'une jeune femme faisant partie du groupe s'en est verbalement prise aux agents. Elle a expliqué qu'elle refusait de partir parce qu'elle voulait bronzer et a refusé de présenter ses papiers d'identité. Résultat: elle a été emmenée au poste.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!