Une tournée italienne pour mieux cerner les favoris
Actualisé

Une tournée italienne pour mieux cerner les favoris

Ski alpin. A Val Gardena dès demain, puis à Alta Badia et à Bormio après Noël, la hiérarchie
masculine devrait se dessiner plus clairement.

Côté suisse, Daniel Albrecht et Didier Cuche seront sous le feu des projecteurs. Le Valaisan a été propulsé candidat au globe de cristal du général, au sortir d'une tournée américaine qui l'a vu exploser en Coupe du monde, avec notamment deux succès. Albrecht occupe actuellement le 2e rang, à 73 points de Raich. Reste une énigme: a-t-il déjà, à 24 ans, les épaules pour tenir jusqu'en mars? Lui-même, pas plus que ses entraîneurs, ne le savent.

A Val Gardena (super-G demain, descente samedi), tout sera neuf pour Albrecht, qui n'a encore jamais dévalé la piste de la Saslong. Ce n'est qu'à l'issue des entraînements de descente qu'il tranchera avec ses coaches s'il tente sa chance ou pas. Si le coureur de la vallée de Conches découvrira Val Gardena, Didier Cuche s'est déjà élancé treize fois dans la station des Dolomites depuis 1995. Le Neuchâtelois y a enregistré son meilleur résultat l'hiver dernier (2e).

(si)

Ton opinion