Etats-Unis: Une toxine serait à l'origine de la mort des 21 chevaux
Actualisé

Etats-UnisUne toxine serait à l'origine de la mort des 21 chevaux

La mort subite de 21 chevaux de polo lors d'un championnat en Floride pourrait avoir été provoquée par une toxine dans la nourriture des pur-sang, les vitamines ou les compléments qu'ils reçoivent, ont estimé des vétérinaires lundi.

Les chevaux de l'équipe vénézuélienne Lechuza Caracas sont tombés malades juste avant un tournoi disputé dimanche, en sortant de leurs remorques, d'après les organisateurs. Désorientées, prises de vertige, deux bêtes se sont effondrées et sept sont mortes sur place. Les 14 autres ont pu être transportées vers des cliniques vétérinaires mais toutes ont péri malgré les traitements tentés.

La mort des chevaux a choqué le monde équestre et golfique de cette communauté privilégiée de Floride, dans le comté de Palm Beach, à qui l'on avait caché les corps par des baches bleues. «C'était dévastateur. Cela brise le coeur de voir autant de chevaux malades d'un coup» a commenté John Wash, président des opérations du club. Le Polo club international de Palm Beach accueille chaque année l'Open de polo américain.

Scott Swerdlin, vétérinaire à la clinique équine de Palm Beach, a traité un des animaux malades. Il estime que les chevaux sont morts d'un arrêt du coeur, causé par une toxine présente dans l'alimentation, les vitamines ou les compléments qu'on leur a administré, ou bien créée par la combinaison de ces trois éléments.

«Une combinaison de quelque chose avec une erreur dans la prescription a causé cette réaction toxique», selon lui. Des tests ont été menés lundi.

Les 21 chevaux valaient ensemble près de deux millions de dollars (1 545 790 euros). Ils faisaient partie d'un ensemble de 60 chevaux, d'origine argentine, appartenant au banquier vénézuélien Victor Vargas.

«Il faudra dix ans pour reconstituer une telle collection» regrette Swerdlin. Ces chevaux était l'équipe à battre dans ce championnat, montés par quelques-uns de meilleurs joueurs de polo du monde, d'après le vétérinaire.

Les chevaux de polos sont des pur-sang souvent entraînés au jeu dans leur adolescence, et qui tournent pendant les matches, a précisé le Polo Club de Palm Beach. L'hypothèse d'une infection a été écartée, et le championnat se poursuit. (ap)

Ton opinion