Grande-Bretagne: «Une très grande nuit pour le parti conservateur»
Actualisé

Grande-Bretagne«Une très grande nuit pour le parti conservateur»

Le Premier ministre sortant David Cameron ne cachait pas sa satisfaction après la victoire surprise de son parti lors des législatives britanniques.

David Cameron a dit espérer former un gouvernement dans les prochains jours.

David Cameron a dit espérer former un gouvernement dans les prochains jours.

Selon les dernières projections, le parti conservateur du Premier ministre obtiendrait une courte majorité de 328 sièges sur les 650 sièges que compte la chambre des Communes. A 10h, les Tories (conservateurs) raflaient déjà 313 sièges, alors qu'il restait moins de trente circonscriptions à dépouiller.

S'exprimant après avoir été élu dans l'Oxfordshire, David Cameron a estimé qu'il était trop tôt pour se prononcer sur le résultat final du scrutin, mais a dit qu'il espérait toutefois gouverner pour tout le monde et tenir sa promesse d'accroître la décentralisation dans le pays.

«Ce fut à l'évidence une nuit très forte pour le Parti conservateur», a-t-il déclaré. «Mon but reste simple (...) de gouverner sur la base du gouvernement pour tous.»

«Je veux rassembler le Royaume-Uni en mettant en oeuvre la décentralisation pour l'Ecosse dès que possible», a-t-il encore ajouté. Le Parti national écossais (SNP) a raflé la quasi-totalité des sièges en Ecosse.

Ed Miliband déçu et désolé

Le chef du Labour a réagi après les projections de résultats pour des élections législatives britanniques. Le parti travailliste est en perte de vitesse, loin derrière les conservateurs.

«Les résultats sont encore en train d'arriver mais ça a été clairement une nuit très décevante et difficile pour le Labour», a déclaré Ed Miliband à ses partisans.

«Le prochain gouvernement a l'énorme responsabilité (..) de faire face à la tâche particulièrement difficile de garder le pays uni», a-t-il ajouté, en référence au succès massif des indépendantistes du SNP en Ecosse.

«Quel que soit le parti auquel nous appartenons, si nous croyons au Royaume-Uni, nous devons défendre les gens dans toutes les parties» du pays, a-t-il également dit.

Démission

Miliband a également annoncé vendredi sa démission de la tête du Parti travailliste britannique.

«Ce n'est pas le discours que je voulais prononcer», a-t-il confié, avant d'assumer l'«entière responsabilité de la défaite. «Il est temps qu'un nouveau leader prenne le relais», a-t-il dit.

«Le moment est venu que quelqu'un d'autre prenne la direction de ce parti. Aussi je remets ma démission qui prendra effet cet après-midi (...)», a déclaré Ed Miliband. Harriet Harman, numéro deux du parti, assurera l'intérim jusqu'à l'élection d'un nouveau chef de file, a-t-il ajouté. (afp)

Cameron va rencontrer la reine à la mi-journée

Le Premier ministre conservateur sortant va rencontrer la reine Elizabeth II à 13h30 (heure en Suisse) pour officialiser sa réélection. Il recueillera son assentiment en vue de constituer un nouveau gouvernement.

Le SNP rafle la mise

Le Parti nationaliste écossais SNP a raflé 56 des 59 sièges en jeu en Ecosse lors des législatives, multipliant par plus de neuf le nombre de ses députés par rapport à 2010, selon des résultats définitifs.

«Félicitations à nos 56 députés et merci à tous ceux qui ont placé leur confiance dans le SNP», a tweeté le parti à l'issue du dépouillement de la 59e et dernière circonscription de la région, sur 650 sièges à la chambre des Communes.

Ton opinion