Drame: Une triathlète enlevée et menacée de mort
Actualisé

DrameUne triathlète enlevée et menacée de mort

L'Autrichienne Nathalie Birli a été violemment agressée et kidnappée, avant d'être relâchée par son ravisseur.

par
Sport-Center
Instagram

À 21 heures lundi, l'appel d'urgence a retenti. Pendant des heures, la triathlète Nathalie Birli n'avait plus donné aucun signe de vie. Inquiet, son mari a donc alerté la police. S'en est suivi une vaste opération de recherche avec un épilogue surprenant à la clé: à minuit, la triathlète autrichienne de 27 ans a soudainement refait surface chez elle. Avec une blessure à la tête et un bras cassé.

Quelques heures plus tard, sur Facebook, Nathalie Birli a raconté ce qui lui était arrivé: «Mille mercis à tous ceux qui m'ont cherchée hier. Personne n'aurait pu me trouver. J'ai été frappée, battue, ligotée et séquestrée dans une petite maison - comme dans un mauvais film.» Un message que l'Autrichienne a posté depuis l'hôpital universitaire de Graz.

Comme indiqué par «oe24.at», la police a ensuite confirmé qu'une cycliste avait été heurtée par une voiture vers 17 heures. Au lieu de l'aider, le chauffeur l'a battue et l'a traînée dans sa voiture. Il l'aurait séquestrée chez lui pendant plusieurs heures et menacée d'un couteau. La victime aurait déclaré à la police: «Mon agresseur m'a injecté de l'alcool, m'a menacée de mort et voulait me noyer dans le bain.» Après plusieurs heures, Nathalie Birli a apparemment persuadé son tortionnaire de la laisser partir et même de la ramener chez elle.

La police a ensuite immédiatement pu utiliser les informations contenues dans le GPS du vélo de la victime et a ainsi pu localiser la maison du suspect dans la région de Graz. Vers trois heures du matin, un détachement spécial de la police a arrêté un homme de 33 ans. Un porte-parole de la police a déclaré à l'agence de presse autrichienne APA que le suspect souffrait de troubles mentaux.

Selon «oe24.at», la gagnante de l'Ironman 2016 en relais suivait un entraînement spécifique au moment de son agression pour revenir au sommet de sa forme après la naissance de son enfant.

Ton opinion