Une vague bleue a déferlé sur Tbilissi
Actualisé

Une vague bleue a déferlé sur Tbilissi

La France n'a guère souffert face à la Géorgie à Tbilissi (0-3).

Ce match n'a constitué qu'un simple antipasti avant le choc face à l'Italie mercredi au Stade de France. Le 4-4-2 des «mondialistes» (hormis Coupet et Saha, les neuf autres étaient titulaires en Allemagne) a imposé sa taille patron, donnant surtout une leçon d'organisation et d'efficacité (2 buts sur les 2 premiers tirs cadrés) aux Géorgiens en 1re période.

Les Français ont ensuite baissé le pied après la pause, laissant l'initiative à leurs hôtes. Mais le piège de Tbilissi – 60 000 fans géorgiens survoltés, un temps lourd et orageux, une pelouse en piteux état, un adversaire modeste mais plein d'entrain – ne s'est pas refermé sur les vice-champions du monde.

(si)

Ton opinion