Actualisé 12.07.2011 à 17:39

Cinéma

Une Valaisanne repérée par Bollywood

Une chanteuse de 24 ans a joué son propre rôle dans un thriller romantique indien. De Monthey à Bollywood, il peut n'y avoir qu'un pas.

de
Loïs Siggen Lopez
L'actrice Gemma Atkinson, la chanteuse Onésia Rithner et l'acteur Rajeev Khandelwal, sur le tournage du film «FEVER» écrit par Rajeev Jhaveri.

L'actrice Gemma Atkinson, la chanteuse Onésia Rithner et l'acteur Rajeev Khandelwal, sur le tournage du film «FEVER» écrit par Rajeev Jhaveri.

Onésia Rithner a vu son début de carrière s'accélérer. Pour cause, la chanteuse de 24 ans a eu l'occasion de jouer son propre rôle, dimanche, dans une production de Bollywood. Tourné principalement dans l'Oberland bernois et produit par Plus Entertainment, le film «Fever» devrait sortir en Inde à la fin de l'année. Son auteur, Rajeev Jhaveri, annonce le film comme un «thriller romantique», un peu plus grave que certaines comédies populaires hautes en couleurs de Bollywood. «Il n'y aura que six chansons dans le film », explique d'entrée Onésia Rithner. Dont deux de la chanteuse.

Reste que la musique garde une place prépondérante, même dans ce genre de productions. C'est en tout cas ce que les producteurs indiens ont annoncés à la jeune chanteuse: «ils disent que l'environnement musical est très important... dès fois plus que le film. D'ailleurs, la bande originale est dans les bacs avant que le long métrage sorte dans les salles... quoi qu'il en soit, on verra, je ne m'attends à rien.»

Lors d'une scène regroupant les deux acteurs principaux (Gemma Atkinson et Rajeev Khandelwal), Onésia a pu interpréter une de ses chansons, «D'Accords», issue de son dernier album. En sus elle devrait se rendre en Inde prochainement pour ajouter une chanson à la bande originale du film. «Elle sera enregistrée sur place, avec un chanteur masculin et des musiciens indiens. La musique sera adaptée à leur goût», explique Onésia Rithner.

Malgré cette soudaine montée en puissance, la Montheysanne semble garder la tête froide: «je ne me fais pas d'illusions et je ne dresse pas d'objectifs particuliers. C'est un pays qui m'attire et c'est l'occasion d'y aller!»

Un petit air de... Success Story

Si Onésia est là, c'est un peu par hasard. Il y a une année, elle terminait ses études d'ingénieur du son. Depuis, elle a décidé de consacrer sa vie à la musique et à la création de son premier album. Jusqu'ici, rien d'extraordinaire. Sauf que le 11 juin de cette année, par hasard, elle remplace au pied levé un groupe sur le plateau de l'émission «La boîte à Musique» à la Télévision Suisse Romande. «Un des collaborateurs de l'émission faisait du casting pour des producteurs indiens, qui cherchaient une chanteuse, raconte Onésia. Il leur a parlé de moi, du coup, la production du film «Fever» est venu me voir en concert et tout s'est enchaîné».

Des petites scènes suisses aux tapis rouges des cinémas indiens, il peut n'y avoir qu'un pas. «En tournant cette scène et en voyant les acteurs j'ai commencé à réaliser. Mais je ne sais pas à quoi m'attendre. Même l'actrice principale, ne sait pas ce qu'il se passera, c'est son premier film à Bollywood», explique Onésia.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!