Recherche – Une Valaisanne sur les traces de l’origine du Covid-19
Publié

RechercheUne Valaisanne sur les traces de l’origine du Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé a désigné vingt-six experts censés travailler sur les origines des pathogènes, dont le coronavirus. Parmi les personnes sélectionnées figure une Suissesse.

par
ofu
Kathrin Summermatter a fondé le laboratoire de l’Institut des maladies infectieuses de l’Uni de Berne.

Kathrin Summermatter a fondé le laboratoire de l’Institut des maladies infectieuses de l’Uni de Berne.

Université de Berne

En août dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lançait un appel aux experts désireux de faire partie d’un nouveau groupe consultatif sur les origines des nouveaux agents pathogènes. Son but: conseiller l’OMS sur les aspects techniques et scientifiques relatifs aux origines des agents pathogènes émergents et réémergents à potentiel épidémique et pandémique. Son mandat sera «indispensable pour empêcher de nouvelles pandémies», selon Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Une liste de vingt-six experts a été rendue publique ce mercredi à Genève. Elle n’est pas encore définitive et devra encore être validée, ont indiqué plusieurs médias en citant l’ats. Parmi les personnes sélectionnées figure la Haut-Valaisanne Kathrin Summermatter. Microbiologiste, elle dirige actuellement le laboratoire de l’Institut des maladies infectieuses de l’Université de Berne, qu’elle a fondé.

Ton opinion