Femmes agressées à Genève: Une victime sortie du coma, aucune arrestation
Actualisé

Femmes agressées à GenèveUne victime sortie du coma, aucune arrestation

Une des cinq femmes violemment agressées le 8 août, à la sortie d'une boîte genevoise, n'est plus dans le coma.

par
leo/jef
L'agression s'est produite en Vieille-Ville.

L'agression s'est produite en Vieille-Ville.

dra

La jeune femme qui se trouvait dans le coma après le tabassage survenu il y a une dizaine de jours en Vieille-Ville en est sortie. Le Ministère public genevois a confirmé une information de Radio Lac.

Les agresseurs présumés, recherchés en France voisine, courent toujours, comme l'indique vendredi le vice-procureur d'Annecy Pierre Filliard: «Aucune arrestation n'a été opérée à ce jour», annonce-t-il.

Le magistrat précise que «le groupe de suspects est composé d'une demi-douzaine de personnes, mais il n'est pas possible pour l'instant d'être formel quant à l'implication des uns ou des autres dans les violences elles-mêmes, relève-t-il. Aucune information ne sera donnée au sujet de leurs identités».

Aucune nouvelle communication n'est prévue «tant que cette affaire n'aura pas connu d'avancée significative», annonce le vice-procureur.

Les cinq femmes, nées entre 1985 et 1996, avaient été agressées peu après cinq heures du matin à la sortie d'une discothèque. Deux d'entre elles avaient reçu de violents coups à la tête et avaient été grièvement blessées.

Ton opinion