Hockey sur glace - Une victoire saluée par un déluge de canettes de bière

Publié

Hockey sur glaceUne victoire saluée par un déluge de canettes de bière

Les fans des New York Islanders ont salué à leur manière ce qui a peut-être été le dernier but et la dernière victoire de l’histoire du vétuste Nassau Coliseum.

par
Sport-Center
Les fans des Islanders ont salué le but gagnant de leur équipe par un déluge de canettes de bière. 

Les fans des Islanders ont salué le but gagnant de leur équipe par un déluge de canettes de bière.

Getty Images via AFP

L’attaquant des New York Islanders Anthony Beauvillier, buteur héroïque en prolongation du sixième match de la demi-finale contre les Tampa Bay Lightning, a-t-il marqué le dernier but de l’histoire mouvementée du vétuste Nassau Coliseum?

Les Islanders vont en effet déménager dans leur nouvelle patinoire, l’UBS Arena à Belmont, New York, en vue de la saison 2021-22. Toujours est-il que l’équipe de Long Island vient de forcer un septième match contre les champions en titre grâce au but de Beauvillier en prolongation.

«Lorsque nous avons commencé la prolongation, le stade sentait la cigarette. Maintenant, il sent encore la bière.»

Anthony Beauvillier, auteur du but gagnant pour les Islanders

Les fans new-yorkais ont salué cette réussite à leur façon: au lieu des habituelles casquettes qui honorent les hat tricks en NHL, les supporters des Islanders ont jeté des dizaines de canettes de bières à… 17 dollars sur la glace après la victoire dramatique de leur équipe sur le score de 3-2 après prolongation.

«Lorsque nous avons commencé la prolongation, le stade sentait la cigarette», a déclaré Beauvillier, avant d’ajouter. «Maintenant, il sent encore la bièreAu sujet du déluge de canettes qui s’est abattue sur la glace, Matthew Barzal, le centre vedette des Islanders, a admis «qu’il n’avait jamais vu ça».

Et s’il devait s’agir du dernier match joué dans le vieux stade en service depuis la fin des années 1960, autant dire que ce fût une belle fin pour cette patinoire aussi vétuste que mythique. Les Islanders des années 1980, qui formaient une dynastie à l’époque avant d’être détrônés par les Edmonton Oilers de Wayne Gretzky, y ont soulevé quatre Coupe Stanley consécutives entre 1980 et 1983.

Ton opinion

3 commentaires