Ottawa: Une vidéo brocarde les conservateurs canadiens
Actualisé

OttawaUne vidéo brocarde les conservateurs canadiens

Une vidéo désopilante se moquant des conservateurs au pouvoir fait fureur sur la Toile.

Selon Radio Canada, plus de 150 000 internautes ont déjà vu cette vidéo, intitulée «la culture en péril», qui a été mise en ligne sur YouTube.

Le gouvernement conservateur a décidé à mi-août d'amputer de quelque 45 millions de dollars des programmes culturels. Ces mesures ont provoqué une levée de boucliers dans les milieux artistiques.

La vidéo présente l'audition d'un artiste francophone venu solliciter une subvention devant une commission d'anglophones ne baragouinant que quelques mots d'un français approximatif. Dans un décor faisant plutôt penser à un interrogatoire de police qu'à une audition artistique, le chanteur Michel Rivard, membre de l'ancien groupe culte Beau Dommage, commence à interpréter un de ses plus grand succès, la très célèbre «Complainte du phoque en Alaska». Le mot «phoque» provoque l'indignation des membres de la commission, qui croient avoir entendu «fuck». Rivard se défend d'avoir employé ce mot et s'ensuit un dialogue bourré d'une série d'amusants quiproquos linguistiques, qui se terminent par un brutal refus de la subvention.

Le sketch, auquel participe l'humoriste Stéphane Rousseau, dénonce aussi la tentative du gouvernement conservateur d'imposer une «censure» au cinéma. La vidéo a été réalisée par une équipe de professionnels, qui n'a pas voulu être identifiée.

(afp)

La vidéo pardodique:

Ton opinion