Une ville américaine interdit de loger des sans-papiers
Actualisé

Une ville américaine interdit de loger des sans-papiers

Le conseil municipal d'Escondido, en Californie, a voté mercredi une mesure visant à interdire aux propriétaires de louer un logement à des immigrés clandestins.

Cette mesure a été adoptée malgré l'opposition du maire de cette ville de 140.000 habitants.

Plus d'un tiers de la population d'Escondido est d'origine hispanique. Les opposants à l'interdiction de location affirment qu'il s'agit d'une mesure raciste qui dresse les uns contre les autres les différents groupes ethniques d'Escondido, ville située près de San Diego, à moins de 100 km de la frontière mexicaine.

Plusieurs villes de Californie, du New Jersey et de Pennsylvanie ont adopté ces derniers mois une règlementation interdisant aux clandestins l'accès au logement ou à l'emploi.

Le nombre d'immigrés clandestins aux Etats-Unis serait compris entre 10 et 12 millions, selon les estimations.

(ats)

Ton opinion