Actualisé 15.05.2019 à 06:27

Disaster CityUne ville flottante censée résister aux ouragans

Un bureau d'architectes a conçu une ville flottante censée accueillir de futurs réfugiés climatiques.

de
age

Le cabinet d'architectes BIG a lancé le concept de ville flottante, censée accueillir 10'000 personnes dont le foyer risque d'être menacé par les catastrophes naturelles et la montée du niveau de la mer.

La lutte contre la montée des eaux

D'ici 2050, près de 90% des villes côtières pourraient être menacées par la montée des eaux. Afin de protéger les habitants de ces régions, BIG, en partenariat avec le centre d'ingénierie océanique (COE) de l'institut de technologie du Massachussets (MIT) a lancé le concept de ville flottante.

Chaque village serait formé de six îlots. En assemblant ces villages, on obtiendrait un territoire de 12 hectares, capable d'accueillir près de 1600 personnes, voire 10'000 en rassemblant suffisamment d'îlots.

Des îles versatiles

Une fois leur construction sur la terre ferme achevée, les plateformes seraient mises à l'eau et amarrées à l'aide d'une ancre. Selon BIG, les îles sont censées résister à des ouragans de force 5 entraînant des vents de plus de 135 nœuds (250 km/h).

En cas de baisse des eaux et d'un niveau de la mer subitement trop bas, les îles pourraient être facilement déplacées. Elles seront équipées de panneaux solaires, de turbines éoliennes et hydrauliques.

Un projet qui s'inscrit dans la durabilité

BIG prévoit une construction durable. Les modules devraient être réalisés à l'aide de matériaux renouvelables, issus de ressources locales comme le bois et le bambou. Par ailleurs, chaque île aurait sa zone agricole avec sa propre faune et flore et on mettrait en oeuvre une politique de zéro déchet, ce qui signifie qu'on ne jetterait plus rien.

Oceanix City, tel est le nom du projet, serait en premier lieu implanté dans les régions tropicales et subtropicales, les plus susceptibles d'être touchées par la montée des eaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!