Coupes chez Edipresse: Une violation des règles de la CCT, selon Impressum
Actualisé

Coupes chez EdipresseUne violation des règles de la CCT, selon Impressum

Les licenciements annoncés par Edipresse «violent de façon flagrante la Convention collective de travail (CCT)», estime Impressum, syndicat des journalistes.

Ils ont été imposés sans concertation préalable avec les rédactions touchées.

Impressum déplore que des solutions alternatives n'aient pas été examinées. La direction du groupe se borne à prendre des mesures de réduction des coûts, «sacrifiant des collaborateurs sur l'autel de la rentabilité», écrit le syndicat dans un communiqué.

«24 heures» très touché

Impressum s'étonne que ces licenciements interviennent principalement à la rédaction de «24 heures», alors que l'intégration des équipes de «La Presse» était un choix stratégique. Les effectifs web sont également touchés.

«Edipresse revient sur deux de ses choix stratégiques importants. C'est une incohérence évidente», relève Clément Dubois, secrétaire central d'Impressum.

(ats)

Ton opinion