12.09.2020 à 15:12

Nouveau coronavirusUne virologue en exil l’assure, le Covid a été crée dans un labo

La Dre Li-Meng Yan, scientifique chinoise, a quitté l’Empire du Milieu après avoir effectué des recherches sur le virus. Dans une interview, elle dit qu’il a été fait par des humains.

de
Yasmin Rosner/pac

«Il vient du laboratoire de Wuhan», a déclaré la Dre Li-Meng Yan, une scientifique chinoise, dans une interview accordée à l’émission de télévision britannique «Loose Women» (ci-dessus). La chercheuse fait référence au nouveau coronavirus, qui paralyse le monde depuis le début de l’année. Elle dit avoir la preuve que le virus n’est pas d’origine naturelle et n’a de fait pas été transmis d’un animal à l’être humain sur un marché de Wuhan. Elle déclare avoir reçu ces informations des médecins locaux et du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CCDC).

Le laboratoire dans lequel le nouveau coronavirus a été conçu est dirigé par le gouvernement chinois, explique-t-elle, affirmant que les autorités ont délibérément dissimulé ce qu’il se passait.

«On va avoir des ennuis»

La Dre Li-Meng Yan avait elle-même fait des recherches sur le Covid-19 à la fin de l’année dernière. Lorsqu’elle a réalisé que le virus se propageait de manière exponentielle, on l’a prévenue qu’elle devait «rester silencieuse et ne pas franchir la ligne rouge». Ses travaux sont alors suspendus. «On va avoir des ennuis, on va disparaître», a pressenti son chef.

Selon la scientifique, les autorités chinoises ont tenté de la dénigrer au près du grand public en répandant des rumeurs la concernant: «Ils ont dit que j’étais une menteuse, que je ne connaissais rien et que j’avais seulement réussi à tuer un hamster dans le labo».

La Dre Li-Meng Yan a donc décidé de quitter l’Empire du Milieu à la fin du mois d’avril et de s’enfuir aux Etats-Unis. Depuis lors, elle séjourne dans un endroit tenu secret. Elle travaille maintenant, avec des scientifiques américains, afin de publier une recherche permettant d’attester ses dires. «Je veux faire la lumière sur le Covid-19», explique-t-elle. Si elle en avait parlé en Chine, elle aurait «disparu» dès qu’elle aurait commencé à s’exprimer. Elle a donc décidé de fuir, car elle sait comment son pays traite les dénonciateurs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
577 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Kharim

13.09.2020 à 09:31

Scenario de SF : La désinformation complotiste sur le net est faite par des Chinois .. car pour eux il est important que tout le monde soit contaminé.. par la suite un deuxième virus va être libéré selon nécessité .. ce deuxième va se combiner avec le premier et le rendre mortel .. personne y verra rien sauf une légère mortalité en hausse âge grippe saisonnière pathologies graves .. et le tour est joué !!

Kharim

13.09.2020 à 08:30

Comme je disais on est tous névrosés des complots on voit le mal ou il n’existe pas in cherche a mal interpréter tout pour confirmer nos fantasmes Dommage que on ne puisse pas crier «  pas d’amalgames » avec le rapprochement tiré par les cheveux des propos de Sarkozy .. le monde existait avant l’an 2000 et avec tous ses horreurs ! Et ces tarés qui veulent effacer le passé sont les signes d’une névrose sociale comme ceux qui font des marches anti masque Covid

Kharim

13.09.2020 à 08:23

Le virus devait être une grippe plus violente que d’ab pour être utilisé a HK car en revolte .. ce qui surait justifié l’entré de l’armée ( vacciné) et le tour etait joué pour mettre au pas l’ex colonie sans rétourner l’opinion publique ! MAIS. S’est échappe du labo avant d’être maitrisé en puissance et duré et avant que un vaccin soit crée ! Le fait qui aille diminué en mortalité avec le temps est un signe qui était faite pour frapper fort et disparaitre avec le temps