Actualisé

«Une voiture de rêve» pour tous: l'Eos de VW

Cabrio ou coupé? Voiture compacte ou classe moyenne? Avec l'Eos, on ne le sait pas au juste. C'est ainsi que l'a voulu Volkswagen.

Jusqu'ici, VW a construit plus d'un million de cabriolets. La Coccinelle et la Golf s'étaient ainsi fait remarquer en «topless». L'une des plus sexy était la Golf I Cabrio, surtout conduite par une séduisante silhouette. Les producteurs de la célèbre série télévisée de ZDF «La Clinique de la Forêt-Noire» le savaient bien en choisissant une Golf blanche avec toit ouvrant pour Sascha Hehn, le bellâtre qui jouait le rôle du Dr Udo Brinkmann. Coqueluche de ces dames, il sautait dans son cabriolet sans ouvrir la portière. Ses admiratrices sous le charme furent nombreuses à s'offrir le même modèle.

Aujourd'hui, avec l'Eos VW veut renouer avec le succès du cabrio des années 1980, dont le nom évoque la déesse grecque de l'aurore. «Nous proposons assez de modèles qui sont rationnels, affirme le chef du design, Murat Günak. Ce sera notre voiture de rêve.» Après avoir échoué dans le segment premium avec des fantaisies, les stratèges du groupe VW soulignent: «Nous voulons relancer le rêve à la portée de tous.»

Pendant les tests sur la riviera grecque, le toit en verre et acier resta fermé, au plus grand dam des ingénieurs de VW. Ils auraient tant aimé voir les journalistes s'amuser à le faire monter et descendre... Car ils ne sont pas peu fiers de cette première mondiale: un toit escamotable qui comprend cinq parties! Une pression suffit pour que cette création hautement complexe, composée de 470 pièces, s'ouvre ou se ferme en vingt-cinq secondes.

En développant l'Eos, VW voulait aller plus loin que les Français, qui ont créé une forme hybride entre cabrio et coupé. Les ingénieurs de Wolfsburg avaient l'ambition de gommer la frontière entre les diverses catégories de véhicules. La VW Eos est promise au rang de voiture compacte, de classe moyenne.

Plus longue que la Golf mais plus courte que la Passat, ses «mensurations» et son look sont prometteurs. Depuis l'arrière, elle affiche l'élégance d'un cabrio de classe supérieure. Cette impression est renforcée par ses feux arrière semblables à deux petits soleils. Peut-être un hommage de VW à la déesse de l'aurore? De profil, on remarque son «museau» court qui rappelle la Golf.

Toutefois l'Eos doit rester accessible. La première version, avec un moteur à essence 1,6 l et 115 ch est proposée dès 39 950 fr. Pour la version 2,0 l à essence, il faut compter 43 380 fr. (moteur turbo de 150 ch) ou 47 480 fr. (moteur turbo de 200 ch). Le moteur diesel 2 l avec 140 ch coûte 45 480 fr., et la version 3,2 l V6 avec 250 ch, 54 480 fr.; ils sortiront cet automne, avec embrayage automatique et double boîte de vitesses DSG. Il ne manque plus qu'une chose à VW: une vedette TV, comme Sascha Hehn. Peut-être qu'un héros du cinéma reprendra ce rôle. Vu le partenariat de VW avec les studios NBC Universal de Hollywood, rien n'est exclu.

Bernhard Brechbühl

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!