Actualisé

EbolaUne volontaire française de MSF infectée au Liberia

Une membre de Médecins sans Frontières (MSF) a été contaminée par le virus Ebola, a annoncé mercredi l'ONG dans un communiqué. Elle était en mission à Monrovia, capitale du Liberia.

MSF indique que la femme contaminée a été placée en isolement mardi, «dès l'apparition des premiers symptômes». Les tests de laboratoire réalisés le même jour ont confirmé une infection au virus.

«MSF applique des protocoles de protection extrêmement stricts. Cependant, ce risque fait partie de ce type d'interventions et nos équipes ne sont pas complètement épargnées», explique Brice de la Vingne, directeur des opérations de MSF, dans le communiqué de l'ONG.

La volontaire, dont l'ONG ne précise pas la fonction, doit être transférée vers un centre de traitement spécialisé en France, conformément aux protocoles d'évacuation médicale établis par MSF, ajoute l'organisation. Elle va être rapatriée jeudi par avion médicalisé, selon un communiqué commun des ministères français des Affaires étrangères et de la Santé.

Ce sera la première fois qu'un patient atteint d'Ebola sera hospitalisé dans l'Hexagone. Le président de MSF France, Mego Terzian, a également confirmé qu'il s'agissait de «la première collègue occidentale» de l'ONG à avoir été contaminée par le virus: «Malheureusement, on a eu plusieurs collègues africains de MSF» qui ont contracté le virus, a-t-il précisé sur la chaîne française LCI.

Etat «stable»

La situation de la femme contaminée «est stable, si je peux dire. Elle est déjà installée dans le centre d'isolement de MSF dans de bonnes conditions», a ajouté Mego Terzian sur les ondes de France Inter.

Depuis le début de l'année, l'épidémie a fait 2461 morts sur 4985 cas recensés principalement au Liberia, en Sierra Leone et Guinée, selon le dernier bilan de l'OMS. Le Conseil de sécurité de l'ONU, saisi en urgence par les Etats-Unis, doit se prononcer jeudi sur un projet de résolution américain destiné à mobiliser les gouvernements contre la propagation de l'épidémie.

MSF intervient en réponse à l'épidémie d'Ebola en cours en Afrique de l'Ouest depuis le mois de mars. Plus de 2000 collaborateurs de MSF sont actuellement à l'oeuvre dans la région, dont environ 200 volontaires internationaux, précise l'organisation. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!