Vaud - Une zadiste chinoise entame une grève de la faim à Lausanne
Publié

VaudUne zadiste chinoise entame une grève de la faim à Lausanne

Au lieu de protester auprès de la justice contre les sanctions qui lui ont été infligées pour sa présence sur la colline du Mormont, une jeune activiste a choisi de tenir 3 jours sans manger.

par
Samantha Medley

Une militante mène une grève de la faim à Lausanne.

Ce lundi matin, les passants déambulant sur la place de la Palud à Lausanne n’ont pas manqué d’apercevoir la jeune militante Howey Ou et son bout de carton sur lequel elle annonce sa grève de la faim d’une durée de trois jours. Inspirée par Greta Thunberg, la Chinoise âgée de 18 ans dénonce d’une part les conséquences du changement climatique, de l’autre la peine de prison – 60 jours – ainsi que l’amende – 1200 francs- qu’elle encourt à la suite de son évacuation de la ZAD du Mormont, près d’Eclépens, en mars dernier. Dans son communiqué, elle raconte en outre avoir passé 34 heures dans un centre de détention, avec de «violentes entorses aux côtes et à l’épaule».

Inaction des autorités

Howey Ou proteste contre «l'inaction du gouvernement suisse face à l'urgence climatique et écologique, qui laisse la multinationale Holcim creuser la montagne sans justification et détruire l'écologie». «L’entreprise Holcim n’est que la partie émergée de l’iceberg du système économique toxique dans lequel nous vivons. L’urgence climatique est la plus grande crise existentielle du 21ème siècle», raconte-t-elle.

Une jeune militante s’est installée sur la place de la Palud à Lausanne 

Une jeune militante s’est installée sur la place de la Palud à Lausanne

Ton opinion