Suisse: Unia tousse, McDo se barricade
Actualisé

SuisseUnia tousse, McDo se barricade

L'entreprise a décidé de suspendre toutes ses activités «pour appliquer les directives du Conseil fédéral». Cette décision survient moins de 24h après une action syndicale dans une enseigne McDo.

par
apn

McDonald's, le géant de la restauration rapide, a annoncé samedi le gel temporaire de l'ensemble de ses activités pour «protéger la santé et la protection des employés et des hôtes et franchir une nouvelle étape dans la lutte contre Covid-19». La fermeture de la totalité des enseignes McDonald's en Suisse a fait réagir le syndicat Unia, qui n'a pas caché à la fois sa surprise et sa satisfaction. Secrétaire syndical chez Unia, Giogio Mancuso rappelle que moins de 24 h avant cette décision de fermeture, Mc Do tenait un tout autre discours. «Nous avons envoyé une mise en demeure pour non-respect des normes d'hygiène mais la direction n'a rien voulu entendre. Quand nous avons dû mener une «action escargot» au Mc Drive de Crissier (VD) vendredi à 11h, l'enseigne a sollicité l'intervention de la police. Mais à la demande de notre syndicat, les agents ont effectué un contrôle pour vérifier si les normes de l'OFSP étaient respectées: huit travailleurs étaient en trop à l'intérieur et ont dû quitter les lieux», explique le syndicaliste.

«Contribuer au respect de l'injonction 'Restez à la maison'»

Chez McDo Suisse, le discours est tout autre. «Notre décision n'est aucunement liée à l'action locale menée par quelques membres d'Unia Vaud. Avec nos 49 franchisés indépendants, nous avons mis en œuvre, depuis la première heure, les directives du Conseil fédéral de manière cohérente et rapide dans nos 170 restaurants», a défendu Béatrice Montserrat, cadre chez McDo. Selon elle, la chaîne avait décidé dès lundi de «renoncer au Take-Away afin de protéger les employés». L'entreprise explique aussi que concrétiser en quelques heures une décision de fermeture qui touche 170 restaurants et 7500 employés est une mission complexe. «L'action d'Unia n'a pas été le déclencheur de cette décision», a réitéré McDo. «Nous souhaitons contribuer encore plus largement à ce que l'injonction pressante du Conseil fédéral «Restez à la maison» soit suivie, et éviter les rassemblements de plus de cinq personnes», a ajouté Jacques Mignault, manager général de McDonald's Suisse.

Ton opinion