Laboratoires: Unilabs va biffer environ 35 postes
Actualisé

LaboratoiresUnilabs va biffer environ 35 postes

Le groupe genevois de diagnostic médical va tailler dans ses effectifs et fermer plusieurs sites en Suisse romande.

Keystone/Archive/photo d'illustration

Unilabs se restructure après son rachat, au printemps dernier, de Meditest, une société d'analyse médicale basé à Vevey (VD). Quelque 35 emplois devraient passer à la trappe.

«Les chiffres avancés reflètent un ordre de grandeur correct», a indiqué à Keystone-ATS une porte-parole du groupe, confirmant une information parue jeudi dans «La Liberté». Le processus d'intégration étant en cours, aucun chiffre définitif ne peut encore être donné, précise-t-elle toutefois.

Selon le quotidien fribourgeois, Meditest employait 77 personnes au total au moment de son acquisition et Unilabs en aurait réengagé 40, tandis que deux auraient donné leur congé. «Pour cette intégration, Unilabs a offert des postes à la majorité des employés de Meditest», se contente de relever la porte-parole.

Pour les personnes licenciées, un plan social «favorable» a été mis en place, souligne-t-elle encore. Celui-ci va «au-delà des standards habituels et ce, pour chacun des sites».

Des fermetures

L'opération devrait par ailleurs entraîner la fermeture, à fin septembre, des laboratoires d'analyse que possédait Meditest à Vevey, Montreux, Lausanne et Neuchâtel, relève encore «La Liberté». Les sites de Bulle et d'Yverdon seraient en revanche conservés.

«Nous allons bénéficier d'un certain nombre de synergies, mais nous sommes aussi confrontés à des doublons dans certaines villes. Nous entendons valoriser au mieux les capacités des deux sociétés Unilabs et Meditest», commente pour sa part la porte-parole.

Unilabs se définit comme un des leaders du marché suisse et le seul laboratoire international d'origine helvétique. Le groupe emploie environ 686 collaborateurs dans le pays et compte 46 sites, dont 17 laboratoires et 29 centres de prélèvement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion