Actualisé 12.10.2014 à 17:37

Basketball - LNAUnion Neuchâtel s'offre le champion

Union Neuchâtel s'est offert le champion de Suisse en titre pour le compte de la 2e journée de LNA. Les hommes de Manu Schmitt ont disposé 77-68 des Lugano Tigers.

Difficiles vainqueurs de Boncourt une semaine plus tôt, les Neuchâtelois ont pleinement profité du retour de suspension de Pape Badji et Babacar Touré pour signer un premier succès de valeur cette saison. Le duo d'intérieurs sénégalais a pratiquement fait tomber les Tessinois à lui tout seul avec deux double-double.

Sous l'impulsion de Touré (21 points et 12 rebonds) et Badji (16 pts, 12 rds), Union a longtemps fait la course en tête, mais n'a creusé un écart décisif qu'au début du dernier quart. De 59-58 (32e), le score est passé à 75-63 (37e) à la suite d'un tir primé de Quinton Day, lui aussi très en verve samedi à la Riveraine (18 pts). Grâce à des leaders à la hauteur (Schneidermann, Gibson ou encore Stockalper), Lugano a pu s'accrocher durant trois quarts, avant de définitivement plier dans les dernières minutes.

Les Lions de Genève ont dans le même temps subi une défaite cuisante sur le terrain de Starwings en se montrant extrêmement inefficace en attaque (53-44). La troupe d'Ivan Rudez a connu une réussite proche du néant à distance (3/29 à trois points), ne rentrant son premier shoot derrière la ligne qu'à sa 21e tentative ! Face à des Bâlois qui n'ont pourtant aligné que six joueurs, ce manque de réussite a largement freiné le bel élan genevois aperçu lors de la première journée et le carton face à Massagno (103-56).

Boncourt s'impose au finish

Dimanche, Fribourg Olympic s'est bien repris après sa défaite initiale contre Lugano. Dans leur salle, les Fribourgeois n'ont laissé aucune chance à Monthey, s'imposant 84-66. Olympic, qui a rapidement compté plusieurs points d'avance, s'est notamment appuyé sur Marko Mladjan, meilleur marqueur du match avec ses 21 points.

Dans la deuxième rencontre dominicale, Boncourt s'est imposé 80-75 sur le terrain de Massagno. Alors que les équipes se trouvaient dos-à-dos (74-74), les Jurassiens ont forcé la décision grâce à un tir à trois points de Stephen Sir à 1'02 de la fin du match. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!