Union sacrée contre le jeu pathologique
Actualisé

Union sacrée contre le jeu pathologique

Les programmes d'aide aux victimes d'addiction au jeu se mettent en place dans les cantons romands.

Le Jura a annoncé lundi la création d'une structure d'accompagnement pour les personnes confrontées à cette problématique. Le Service dettes de Caritas travaille avec un médecin sensibilisé à la question des dépendances.

Une collaboration s'est également mise en place entre le Casino Barrière du Jura et les acteurs du champ psychosocial. Un groupe d'experts réunissant des professionnels habitués à ces cas a été constitué par le casino. Le joueur pathologique moyen est un homme salarié, célibataire, âgé de 33 ans.

(ats)

Ton opinion