Prison de Thorberg (BE): Unité pour délinquants avec des troubles psy

Actualisé

Prison de Thorberg (BE)Unité pour délinquants avec des troubles psy

L'ouverture de cette unité était très attendue car la Suisse manque de places de prise en charge psychiatrique en milieu carcéral.

Le pénitencier bernois de Thorberg pourra désormais accueillir des délinquants présentant des graves troubles psychiques.

Le canton de Berne a créé une section de 24 lits de thérapie aux Etablissements de Thorberg. Tout un étage du bâtiment a été aménagé au cours des deux dernières années pour 480'000 francs. La création de cette section de haute sécurité n'a pas augmenté le nombre de lits de cette prison qui compte 180 places.

En revanche, il a fallu créer dix postes dans les professions de la santé pour appliquer les mesures thérapeutiques, a annoncé mercredi le canton de Berne. Les détenus placés dans cette nouvelle unité sont des délinquants souffrant d'importants désordres perceptifs, émotionnels et relationnels.

Le nouveau code pénal a instauré la mesure thérapeutique en plus de la peine. Une mesure qui peut aussi être exécutée en établissement fermé lorsqu'il y a un risque d'évasion ou de récidive. (ats)

Ton opinion