Actualisé 16.10.2012 à 14:26

Télévision numérique

UPC Cablecom renonce au cryptage

Monsieur Prix et UPC Cablecom sont parvenus à un accord. Le plus grand câblo-opérateur de Suisse renonce ainsi au cryptage de son offre de télévision numérique.

Le changement de système s'explique notamment par la progression de la télévision numérique.

Le changement de système s'explique notamment par la progression de la télévision numérique.

UPC Cablecom abolit le cryptage de base des chaînes numériques suite à un accord passé avec le surveillant des prix. Dès janvier prochain, tous ses clients pourront visionner les 55 chaînes numériques les plus populaires sans louer de boîtier décodeur.

Jusqu'à présent, il était nécessaire de louer, pour 4 francs par mois, une «set-top-box» afin d'accéder aux chaînes numériques. L'autre solution consistait débourser un montant unique de 99 pour une DigiCard. Ces frais s'ajoutent à ceux de raccordement au câble de 27,40 francs par mois.

Dans le nouveau système, le raccordement au câble coûtera plus cher mais cette hausse sera inférieure aux 4 francs déboursés actuellement pour décrypter les chaînes numériques, indiquent mardi UPC Cablecom et le surveillant des prix dans des communiqués séparés.

Autre changement, l'accès internet inclus avec le raccordement au câble sera amélioré. La connexion sera 6 fois plus rapide, passant de 300 Kbit/s à 2Mbit/s.

Concessions sur le prix

Au vu de ces différentes adaptations, «dans l'ensemble positives», le surveillant des prix considère la hausse du raccordement au câble comme acceptable. En outre, UPC Cablecom a fait des concessions par rapport à ses exigences initiales en matière de prix.

La compagnie prévoyait une hausse du raccordement au câble de 2,20 francs sans compter la TVA ni les droits d'auteur. L'augmentation sera finalement de 1,50 francs sur deux ans, souligne le surveillant des prix.

La facture passera donc pour le client, en incluant TVA et droits d'auteur, de 27,40 francs à 28,40 francs le 1er janvier prochain, puis à 29,05 francs en 2014.

Les chaînes numériques seront accessibles sans autre avec les téléviseurs disposant d'un récepteur DVB-C. Les personnes possédant un appareil plus ancien se verront remettre gratuitement un convertisseur par UPC Cablecom.

Réduction probable de l'analogique

Le changement de système s'explique par la progression de la télévision numérique, souligne UPC Cablecom. Près de 80% des 3,2 millions de foyers suisses regardent aujourd'hui la télévision numérique.

L'offre analogique de base de 36 chaînes restera disponible dans un premier temps, mais une réduction est «fort probable» par la suite, relève UPC Cablecom. «Le convertisseur gratuit doit permettre aux clients de suivre cette migration sans contraintes de confort».

Swisscom pas intéressé

Chez Swisscom, l'abolition du cryptage de base des chaînes numériques «n'est à l'heure actuelle pas envisagé», a indiqué à l'ats le porte-parole Olaf Schulze. La décision de UPC Cablecom montre que le marché est animé par une certaine concurrence, ajoute- t-il. D'autres opérateurs proposent déjà à l'heure actuelle des offres sans cryptage de base.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!