Suisse: UPC veut connecter 200'000 ménages de plus
Publié

SuisseUPC veut connecter 200'000 ménages de plus

Le câblo-opérateur zurichois va investir des centaines de millions pour augmenter massivement le nombre de ses clients.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

UPC (anciennement Cablecom) s'étend: l'entreprise veut connecter ces prochaines années 300'000 ménages supplémentaires, 200'000 en Suisse et 100'000 en Autriche. Pour ce faire, UPC va investir 250 millions de francs, a dit vendredi Matthias Krieb, membre de la direction, lors de la présentation des plans d'avenir de l'entreprise devant des centaines d'invités et de collaborateurs à Zurich-Oerlikon. L'expansion d'UPC sera réalisée à partir de son propre réseau existant.

Des nouveaux quartiers ou même des communes entières seront desservis, a ajouté M. Krieb: «Nous allons concurrencer d'autres exploitants de réseaux câblés en Suisse. Nous accélérons maintenant à fond». UPC va lancer des grands projets d'extension et posera aussi des câbles en dehors de ses zones de desserte.

En guise d'exemple, M. Krieb a cité des quartiers à Lausanne ou à Dübendorf (ZH). Dans cette optique, UPC collaborera étroitement avec les entreprises immobilières et les communes.

Vitesse accrue

La rapidité sera en outre améliorée dans le réseau câblé, a dit Alexander Lorenz, responsable du réseau. Actuellement, la vitesse maximale est de 500 mégabits par seconde (Mbit/s).

Avec le nouveau standard technique Gigasphere, la vitesse pourra atteindre jusqu'à 5 gigabits par seconde (Gbit/s). Techniquement, il serait même possible d'atteindre 10 Gbit/s. A titre de comparaison, chez Swisscom, la vitesse maximale est actuellement de 1 Gbit/s.

En ce moment, des tests de réalisation sont déjà en cours dans le réseau câblé en Suisse et en Autriche, a relevé M. Lorenz. Les modems actuels ne seront toutefois plus utilisés pour les nouvelles largeurs de bande. Les clients auront besoin de nouveaux appareils.

«Mais jusqu'à cette étape, cela va prendre encore un peu de temps. Nous mènerons en 2016 le premier test avec la nouvelle vitesse Gigasphere à Lucerne et à Vienne». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion