Votations - Uri ne sera pas le second canton à accorder le vote à 16 ans
Publié

VotationsUri ne sera pas le second canton à accorder le vote à 16 ans

Les électeurs uranais ont dit non à 68,4% à l’abaissement de la majorité civique. Seul Glaris accorde ce droit depuis 2008.

par
Gilles Martin
La mesure a été massivement rejetée.

La mesure a été massivement rejetée.

20min/Celia Nogler

Uri ne sera pas le second canton suisse à accorder le droit de vote aux jeunes dès 16 ans. Les électeurs ont rejeté à 68,4% l’abaissement de la majorité civique.

C’est la deuxième fois qu’Uri se prononçait sur cet objet. en 2009, les citoyens avaient rejeté une initiative des Jeunes socialistes. Cette fois-ci, la proposition émanait du Parlement. L'UDC s'y était opposée, estimant que les jeunes peuvent faire valoir leurs revendications d'une autre manière.

Seul Glaris a franchi le pas

En Suisse, seul Glaris accorde ce droit depuis le 1er janvier 2008. La proposition avait été acceptée par la Landsgemeinde le 6 mai 2007. Au plan fédéral, les deux Chambres ont accepté d’entrer en matière sur une proposition de la Verte bâloise Sibel Arslan (Verts/BS). Un projet de loi est en cours d’élaboration.

Ailleurs, les citoyens neuchâtelois avaient refusé à 58,5% l'abaissement de la majorité civique en février 2020. Le Parlement jurassien a aussi rejeté une telle proposition. Des projets sont en discussion dans plusieurs cantons, dont Vaud, Genève, le Valais, Berne et Zurich. À l’étranger, l’Autriche le pratique depuis une dizaine d’années.

Ton opinion

3 commentaires