Waco (Texas): Usine d'engrais soufflée: de cinq à quinze morts
Actualisé

Waco (Texas)Usine d'engrais soufflée: de cinq à quinze morts

Une fabrique d'engrais texane a explosé mercredi soir. L'usine s'est transformée en brasier géant. Un premier bilan de la police fait état de 5 à 15 morts et de 160 blessés.

Une puissante explosion a soufflé mercredi soir une usine d'engrais près de Waco (Texas, sud des Etats-Unis) provoquant un gigantesque incendie qui fait craindre de nombreuses victimes, les médias américains avançant des bilans très variables pouvant aller jusqu'à 70 morts. Le premier bilan officiel communiqué par la police fait état de 5 à 15 morts et de 160 blessés.

L'explosion s'est produite mercredi peu avant 20H00 (01H00 GMT jeudi) dans l'usine West Fertilizer dans la ville de West, a indiqué par téléphone à l'AFP le porte-parole des pompiers, Don Yeager. Il a précisé que son origine n'avait pas encore été déterminée mais qu'elle pourrait être due à de l'ammoniac.

«Ni confirmer, ni infirmer»

L'explosion a envoyé une boule de feu d'une trentaine de mètres de large dans l'air, ont indiqué des témoins aux médias locaux. Interrogé au cours d'un point de presse sur le chiffre de 60 à 70 morts, D. L. Wilson, porte-parole de la Sécurité publique du Texas, a répondu: «Je ne peux ni confirmer ni infirmer.»

«Il y a des morts. Le nombre n'est pas définitif. Il pourrait augmenter rapidement. Les recherches sont en cours», a-t-il ajouté. «Les pompiers ne luttent pas contre le feu pour le moment... Ils sont sur la zone, mais ils ne peuvent s'approcher en raison des fumées toxiques qui s'échappent», a-t-il expliqué.

Les autorités craignent l'explosion d'un autre silo dans l'usine, située près de West, une localité de quelque 2500 personnes. «L'explosion était si puissante qu'elle a provoqué des incendies dans les bâtiments adjacents», a ajouté le porte-parole des pompiers.

Fenêtres soufflées

«La situation évolue en permanence», a déclaré à l'AFP Josh Havens, porte-parole de Rick Perry, gouverneur du Texas. «Dès que le feu sera éteint et que les équipes pourront évaluer la situation sur l'usine et dans les alentours, nous en saurons plus», a-t-il ajouté, sans donner de bilan.

Les blessés ont été conduits vers des hôpitaux de la région. Selon les médias locaux, les fenêtres d'habitations voisines ont volé en éclats, à cause du souffle de la déflagration.

«Il y a eu d'abord un petit incendie et l'eau est entrée en contact avec l'ammoniac et cela a explosé comme la bombe d'Oklahoma», a raconté Jason Shelton, réceptionniste d'un hôtel proche cité par «The Dallas Morning News». «Je vis à environ 300 mètres et mes vitres ont été soufflées», a-t-il ajouté. Ce drame intervient deux jours après l'attentat qui a été perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston (nord-est), et qui a fait trois morts et 180 blessés lundi.

Vendredi (le 19 avril) marquera le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte à Waco, au Texas, qui avait coûté la vie à 76 personnes. Et ce sera aussi la commémoration de l'attentat d'Oklahoma City, qui avait vu un sympathisant du Mouvement des miliciens, une organisation d'extrême droite, tuer à l'explosif 168 personnes dans un immeuble du Gouvernement fédéral, le 19 avril 1995.

Une vidéo impressionnante de l'explosion:

(afp)

Aucune piste privilégiée

Le site de l'explosion est traité comme une scène de crime, même s'il n'existe pas pour l'heure de preuve d'acte malveillant ou de sabotage, ont encore précisé les autorités jeudi. L'origine de l'explosion, qui a provoqué des incendies dans des bâtiments adjacents, n'a pas encore été déterminée.

Ton opinion