Utilisation du sperme d'un mort pour une insémination
Actualisé

Utilisation du sperme d'un mort pour une insémination

Le sperme d'un soldat tué peut être utilisé pour une insémination en Israël.

Un tribunal israélien a approuvé lundi, dans un arrêt sans précédent, l'utilisation du sperme d'un soldat mort pour inséminer une femme qu'il n'a jamais connue, après une requête formulée par les parents du militaire.

La famille du soldat Keivin Cohen, tué en 2002 par un tir de Palestiniens, a présenté au tribunal de Tel-Aviv une demande faisant part de son «désir de pouvoir fonder une famille», a-t-on indiqué de source judiciaire.

Un échantillon de sperme du soldat de 20 ans était conservé par sa mère après son décès et celle-ci a entamé les procédures judiciaires pour pouvoir l'inséminer même si le soldat n'en avait jamais exprimé le souhait.

«Chaque fois que je visite sa tombe et je la touche, je me dis comme c'est merveilleux de pouvoir porter un enfant dans ses bras», a déclaré la mère, Rachel Cohen, à la chaîne de télévision Channel 10.

Selon elle, la famille a fait appel à des femmes et plus de 200 candidates ont fait part de leur désir d'être inséminées.

«Nous sommes depuis un an et demi en contact avec une jolie femme» qui devrait être la mère porteuse, a-t-elle encore indiqué.

(ap)

Ton opinion