Assistant vocal: Utiliser Siri en public? La majorité n'ose pas
Actualisé

Assistant vocalUtiliser Siri en public? La majorité n'ose pas

Près de cinq ans après son lancement avec l'iPhone 4s, l'assistant vocal d'Apple reste très peu exploité par les utilisateurs dans un lieu public.

par
man
Les utilisateurs ont honte d'utiliser Siri devant d'autres personnes. (dr)

Les utilisateurs ont honte d'utiliser Siri devant d'autres personnes. (dr)

photo: Kein Anbieter

Parler en public aux assistants vocaux? C'est la gêne pour la majorité des possesseurs de smartphones. Celle-ci est particulièrement prononcée chez les utilisateurs d'iPhone, sur lequel Siri est pourtant apparu il y a presque 5 ans fin 2011 avec la sortie de la version 4s. C'est ce qui résulte d'une récente étude de la société Creative Strategies réalisée aux Etats-Unis. Celle-ci révèle que 98% des utilisateurs d'iPhone l'ont utilisé au moins une fois et 70% s'en servent de temps à autre. Or, seulement 3% d'entre eux osent parler à l'assistant vocal en public ou devant d'autres personnes, contre 12% pour les possesseurs d'un appareil mobile Android. C'est d'autant plus étonnant aux Etats-Unis, où les utilisateurs ont l'habitude de parler à haute voix au téléphone en public, relève l'étude.

Tous assistants vocaux confondus (Siri, Google Now ou encore Cortana), ces services sont surtout utilisés dans la voiture avec un taux d'utilisation atteignant les 51%. Ce taux est encore plus élevé pour Siri qui est sollicité par 62% des utilisateurs au volant. Le deuxième lieu d'utilisation le plus fréquent est le domicile (39%). Seuls 6% des personnes utilisent un assistant vocal en public, tandis que le taux plonge à seulement 1,3% lorsqu'il s'agit de s'en servir sur le lieu de travail.

Ton opinion