Vacances pour révolutionnaires
Actualisé

Vacances pour révolutionnaires

CARACAS – Des touristes d'un nouveau genre affluent au Venezuela. Venus des Etats-Unis ou d'Europe pour observer le «socialisme du XXIe siècle», ils évitent les plages des Caraïbes et préfèrent visiter bidonvilles et coopératives.

Peu nombreux il y a quelques années, ils sont plusieurs milliers à rejoindre le pays du président Hugo Chavez, devenu la Mecque de la gauche. Global Exchange, une association de San Francisco, a organisé le séjour de 500 Américains l'an dernier. C'est cinq fois plus qu'en 2003. Selon le Courrier International, l'acteur Danny Gloover et le chanteur Harry Belafonte ont fait le pèlerinage aux coopératives agricoles et aux programmes d'alphabétisation financés par les pétrodollars. Le maire de Londres, Ken Livingstone, et le militant politique américain et ancien médecin Hunter Adams sont attendus courant 2007.

(gim)

Ton opinion