Santé: Vaccin anticancer en test à Genève
Actualisé

SantéVaccin anticancer en test à Genève

L'hôpital cantonal du bout du lac étudie l'efficacité d'un traitement contre les tumeurs. L'oncologue chargé du programme se montre prudent, mais optimiste.

Implanter une capsule sous la peau qui libère un agent stimulant le système immunitaire: c'est le principe de fonctionnement d'un vaccin antitumeur actuellement en test aux Hôpitaux universitaires de Genève, annonce «Le Matin». Quinze patients atteints de cancers divers, à des stades avancés, participent aux essais du traitement développé par une start-up installée au bout du lac. Auparavant, les études cliniques sur des souris avaient montré un taux de guérison de 80%.

Des résultats encourageants, même si le professeur chargé du programme, Nicolas Mach, reste prudent: «Pour le moment, l'objectif est de démontrer la sécurité du vaccin et la faisabilité du traitement», explique-t-il au quotidien orange. Mais il a déjà constaté une évolution positive chez certains patients. Si les essais se révèlent concluants, le traitement anticancer pourrait être mis sur le marché en 2018 au plus tôt. (20 minutes)

Ton opinion