Coronavirus - Les États-Unis souhaitent la levée des brevets sur les vaccins

Coronavirus Les États-Unis souhaitent la levée des brevets sur les vaccins

Suivez en direct toute l'actualité liée au coronavirus en Suisse et dans le monde.

Ton opinion

jeudi, 06.05.2021
00:34

La plus grande étude en vie réelle confirme l’efficacité de Pfizer

Le vaccin Pfizer/BioNTech est efficace à plus de 95% contre le Covid-19, mais le niveau d’efficacité baisse nettement quand la personne ne reçoit qu’une seule des deux doses, selon une étude menée en Israël, la plus grande jamais réalisée en vie réelle.

Publiée dans la revue médicale The Lancet, cette étude met en évidence «les bénéfices pour la santé publique d’un programme national de vaccination», selon ses auteurs, des scientifiques de Pfizer et du gouvernement israélien.

Ils relèvent en effet qu’en Israël, pays champion du monde de la vaccination, cette dernière «a été le moteur principal du déclin des infections au Covid-19». Pour autant, il faut être prudent dans la généralisation de ces conclusions à d’autres nations, car la vitesse des programmes de vaccination et l’évolution de la pandémie diffèrent selon les pays, préviennent-ils.

00:20

La décision des USA sur les brevets est «décevante» (lobby pharmaceutique)

La décision des États-Unis de soutenir la suspension temporaire des brevets des vaccins anti-Covid «est décevante», a déclaré mercredi la Fédération internationale de l’industrie pharmaceutique (IFPMA) dans un communiqué.

«Nous sommes totalement en phase avec l’objectif que les vaccins anti-Covid 19 soient rapidement et équitablement partagés dans le monde. Mais comme nous n’avons de cesse de le dire, une suspension est la réponse simple mais fausse à un problème complexe», poursuit le communiqué du lobby pharmaceutique.

mercredi, 05.05.2021
23:48

Premiers résultats positifs pour les essais de Moderna sur une 3ème dose

La société américaine de biotechnologie Moderna a publié mercredi de premiers résultats positifs concernant les essais d’une version modifiée de son vaccin développée spécifiquement contre le variant sud-africain, ainsi que sur l’effet d’une troisième dose de son vaccin initial contre le Covid-19.

«Nous sommes encouragés par ces nouvelles données, qui renforcent notre confiance dans l’idée que notre stratégie de (doses de) rappel devrait conférer une protection contre ces nouveaux variants», a déclaré dans un communiqué Stéphane Bancel, le patron de Moderna.

23:18

Tedros salue la «décision historique» des États-Unis

Le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a salué mercredi la «décision historique» des États-Unis de soutenir une levée temporaire des brevets sur les vaccins anti-Covid, ce qui selon certains permettrait de mettre fin à la pénurie.

«Je félicite les États-Unis pour cette décision historique en faveur de #équitévaccinale, donnant la priorité au bien-être de tous partout en cette période cruciale. Maintenant, avançons tous ensemble rapidement, solidairement, pour bâtir sur l’ingéniosité et l’engagement des scientifiques qui ont produit les vaccins #COVID19 qui sauvent des vies», a tweeté le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé.

21:44

La perte de l'odorat et persistance du virus sont liées, selon une étude

La perte de l’odorat, symptôme fréquent du Covid-19, peut durer plusieurs mois chez certains patients et cette persistance est «attribuable» à la présence durable du virus et de l’inflammation dans la muqueuse olfactive, selon des chercheurs de l’Institut Pasteur.

Leurs travaux sur onze patients et sur des hamsters syriens dorés, parus dans la revue «Science Translational Medicine», explique les mécanismes de la perte de l’odorat lié au Covid à court et à long terme.

Guilherme Dias de Melo (Pasteur) et ses collègues ont découvert que le coronavirus infectait et se répliquait dans les neurones olfactifs, les cellules immunitaires et d’autres types de cellules de la muqueuse olfactive, entraînant une inflammation et la mort de cellules.

L’infection des neurones olfactifs de la muqueuse olfactive nasale «pourrait constituer une porte d’entrée dans le cerveau et expliquer pourquoi certains patients développent diverses manifestations cliniques, d’ordre psychologique (troubles de l’anxiété, dépression) ou neurologiques (déclin cognitif, susceptibilité à développer une maladie neurodégénérative), qui doivent faire l’objet de nouvelles études», relève l’Institut Pasteur dans un communiqué.

21:33

Washington est favorable à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid

Les États-Unis sont favorables à la levée des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le Covid-19, afin d’accélérer la production et la distribution des précieux sérums dans le monde, a annoncé mercredi l’administration Biden.

«Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie du Covid-19 appellent à des mesures extraordinaires», a indiqué la représentante américaine au Commerce Katherine Tai dans un communiqué.

«L’administration croit fermement aux protections de la propriété intellectuelle, mais pour mettre fin à cette pandémie, elle soutient la levée de ces protections pour les vaccins contre le Covid-19», a-t-elle ajouté, précisant que Washington participait «activement» aux négociations menées à l’OMC pour permettre la levée de ces brevets.

20:27

France: le nombre de patients en réa continue à baisser

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation poursuit sa lente décrue, tout comme celui de l’ensemble des personnes atteintes qui sont hospitalisées, selon les chiffres de Santé publique France publiés mercredi.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 5402 patients contre 5504 mardi et 5630 lundi.

19:58

Le G7 s’engage à soutenir Covax financièrement

Les pays riches du G7 se sont engagés mercredi à soutenir financièrement le système de partage des vaccins anti-Covid Covax «pour permettre un déploiement rapide et équitable» des doses, sans annoncer d’aide supplémentaire.

Dans le communiqué final de leur réunion à Londres, les chefs de la diplomatie de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni disent «reconnaître qu’un financement suffisant est nécessaire» pour les mécanismes internationaux, pour lesquels l’OMS s’est inquiétée du manque de fonds disponibles.

19:34

Le variant indien détecté au Kenya

Un cas de variant indien du coronavirus a été détecté au Kenya, a annoncé mercredi le Ministère de la santé, quelques jours après l’apparition de ce variant inquiétant en Ouganda voisin.

«Ce variant a été trouvé au Kenya et en raison des connexions mondiales (...) il n’est pas possible de mettre des barrières (...) pour empêcher un virus d’entrer sur notre territoire», a expliqué le directeur général du ministère, le Dr Patrick Amoth.

Ce cas de variant indien a été détecté parmi des échantillons prélevés sur des voyageurs indiens travaillant à Kisumu, ville de l’ouest du Kenya, a-t-il ajouté, sans autres détails.

19:20

Allemagne: la Sarre allège les restrictions pour les transfrontaliers

La Sarre a annoncé mercredi un allègement des règles pour les transfrontaliers de Moselle, département retiré récemment par l’Allemagne de la liste de zones à haut risque de propagation du coronavirus.

«L’obligation de test préalable à l’entrée sur le territoire est supprimée pour les personnes se rendant au travail, à l’école ou à l’université – quelle que soit la durée de leur séjour – ainsi que pour les séjours de moins de 24 heures, quelle qu’en soit la raison», a indiqué le gouvernement sarrois dans un communiqué.

Ces mesures entreront en vigueur le 13 mai, précise-t-il.

La décision entraîne notamment la levée des contrôles aléatoires menées à la frontière ou le rétablissement des liaisons de transports publics.

18:24

Malgré la pandémie, Cuba maintient à flot la vente de cigares en 2020

L’entreprise Habanos S.A, une des principales sociétés exportatrices de Cuba, a réussi à maintenir à flot la vente de cigares malgré les conséquences de la pandémie de Covid-19, accusant une baisse limitée de 4% en 2020 par rapport à l’année précédente.

En 2020, «la capacité d’adaptation, la résistance et la pro-activité de tous ont fait la différence», s’est félicité le vice-président de l’entreprise, Leopoldo Cintra, pendant le festival Habanos World Days, rencontre virtuelle de spécialistes du secteur qui a remplacé le traditionnel Festival del Habano (Festival du havane) en raison de la pandémie de coronavirus.

Habanos S.A. est une coentreprise regroupant l’Etat cubain et le groupe international Altadis, propriété de la britannique Imperial Tobacco Group et dont le siège est en Espagne.

18:19

La pandémie a fait reculer les ventes de Kronenbourg

Le brasseur alsacien Kronenbourg a vu ses ventes reculer de 10% en 2020, du fait de la pandémie et de ses conséquences pour les débits de boissons et les festivals, ainsi que sur la bonne marche de sa brasserie d’Obernai.

«Le ralentissement du marché global de la bière s’est traduit chez Kronenbourg SAS par une baisse de 10% des ventes totales (5,1 millions d’hectolitres) pour atteindre un chiffre d’affaires total de 844 millions d’euros» en 2020, a indiqué le groupe mercredi.

Les ventes ont logiquement reculé de 48% en consommation hors domicile, du fait de la fermeture pendant 23 semaines des débits de boissons et de la mise à l’arrêt des festivals, lesquels représentent à eux deux 30% des ventes du groupe en année normale, selon son PDG Rémy Sharps.

17:59

Égypte: restrictions renforcées pour la fin du ramadan

L’Égypte a annoncé un renforcement de ses mesures de lutte contre le coronavirus à l’approche de la fête musulmane de l’Aïd el-Fitr qui va marquer la semaine prochaine la fin du mois de jeûne du ramadan.

Le pays arabe le plus peuplé, avec quelque 101 millions d’habitants, a décidé de fermer ses cafés, centres commerciaux et restaurants à 21h à partir de jeudi et jusqu’au 21 mai.

«Nous sommes à un moment critique», a déclaré le Premier ministre Mostafa Madbouli lors d’une conférence de presse mercredi, en précisant que les plages, les parcs et les installations de loisirs seraient entièrement fermés pendant les cinq jours de fête, du 12 au 16 mai.

En outre, il n’y aura pas de concerts, ni de festivités telles que des mariages pendant la même période.

Les prières de l’Aïd el-Fitr ne se tiendront que dans certaines mosquées désignées à cet effet.

France: les casinos rouvriront partiellement le 19 mai

Les casinos français rouvriront leurs portes le 19 mai, dans un premier temps uniquement pour les machines à sous et jeux électroniques et avec une jauge de 35% de visiteurs, ont annoncé mercredi les deux principaux acteurs du secteur, le groupe Partouche et le groupe Barrière.

Le 19 mai, les casinos soumis au couvre-feu de 19h, pourront rouvrir la partie machine à sous et jeux électroniques avec une jauge de 35% de visiteurs. Ils pourront, comme les restaurateurs, utiliser leurs terrasses.

Le 9 juin, la jauge passera à 50% et les tables de jeu pourront être ouvertes avec un couvre-feu à 23h. Il sera également possible d’accéder aux restaurants intérieurs avec les mêmes restrictions que pour tous les restaurateurs.

Le 30 juin, les réouvertures devraient se faire normalement.

Selon les représentants des casinos, le pass sanitaire ne sera pas exigé.

17:40

Trois cas du variant indien détectés en Iran

Trois cas de contamination par le variant indien du coronavirus, considéré comme responsable de la flambée incontrôlable de l’épidémie de Covid-19 en Inde, ont été détectés en Iran, a annoncé mercredi le ministre de la Santé iranien.

«Dans la province de Qom (centre), nous avons identifié trois cas confirmés parmi les Indiens présents dans cette province», a annoncé Saïd Namaki, cité par le site de son ministère.

«Ils s’agit des premiers cas confirmés du variant indien» du nouveau coronavirus, a déclaré Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère.

Ville sainte abritant de nombreux séminaires chiites, Qom avait été le premier foyer épidémique de Covid-19 en Iran. Les premiers cas y avaient été annoncés en février 2020.

17:23

France: renouveler le plasma des malades pour leur éviter l'intubation?

L’établissement français du sang Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en avril un essai clinique baptisé «CovidEp» basé sur le renouvellement du plasma de patients atteints de formes graves du Covid-19 afin de leur éviter l’intubation.

Le protocole s’adresse à des patients volontaires, souffrant d’une détresse respiratoire modérée, et placés sous «optiflow», une technique d’oxygénation pulmonaire à très haut débit, moins invasive que l’intubation qu’elle cherche à éloigner, explique mercredi l'AFP.

À raison de séances d’une heure trente, trois jours de suite, trois litres de plasma (la partie liquide du sang) sont retirés et remplacés dans le corps des malades par du plasma de donneurs sains.

L’essai clinique est encore en phase de démarrage et espère présenter des résultats intermédiaires d’ici au début de l’été. Un comité scientifique et médical indépendant validera les conclusions.

16:32

Canada: vaccin Pfizer-BioNTech approuvé pour les ados de plus de 12 ans

Le ministère canadien de la Santé a annoncé mercredi qu’il autorisait l’utilisation du vaccin anti-covid Pfizer-BioNTech pour les enfants dès 12 ans, le Canada devenant le premier pays à l’approuver pour cette tranche d’âge.

Santé Canada a conclu que le vaccin est «sûr et efficace» pour prévenir le Covid-19 chez les enfants âgés de 12 à 15 ans après avoir réalisé un examen scientifique «rigoureux et indépendant des données probantes connues», a indiqué le ministère dans un communiqué. Ottawa avait initialement autorisé le vaccin pour les personnes âgées de 16 ans et plus.

16:22

Serbie: habitants payés pour se faire vacciner

La Serbie versera 25 euros à chacun de ses ressortissants déjà vaccinés contre le Covid-19 et à ceux qui se feront vacciner d’ici la fin mai, a annoncé mercredi le président Aleksandar Vucic, une initiative gouvernementale qui semble être la première du genre dans le monde.

Un des pays européens en pointe en matière de vaccination de sa population, avec à ce jour 1,3 million de personnes ayant reçu les deux doses, pour 7 millions d’habitants, la Serbie veut relancer sa campagne d’immunisation, alors que l’intérêt du public a diminué.

«Tous ceux qui ont déjà reçu une ou deux doses et tous ceux qui se feront vacciner avec au moins une dose d’ici le 31 mai toucheront 3000 dinars (25 euros)», a déclaré Aleksandar Vucic, invité à une télévision locale. Il a ajouté espérer que près de 3 millions de personnes seraient ainsi vaccinées fin mai avec au moins une dose de vaccin.

16:16

Brésil: l'humoriste Paulo Gustavo meurt du Covid à 42 ans

Le Brésil était en deuil mercredi au lendemain de la mort de Paulo Gustavo, l’un des humoristes les plus populaires de ce pays, terrassé par le Covid-19 à seulement 42 ans, après 53 jours d’hospitalisation.

«À 21h12 mardi, malheureusement, le patient Paulo Gustavo Monteiro est décédé, victime de complications du Covid-19», a annoncé l’hôpital de Rio de Janeiro où il était soigné depuis le 13 mars. Son état de santé s’était amélioré ces dernières semaines, mais s’est à nouveau détérioré à partir de lundi.

«Tu as beaucoup brillé sur terre, mais tu es une étoile qui brillera encore plus au ciel, veillant sur notre famille», a réagi sur Instagram le mari de Paulo Gustavo, le dermatologue Thales Bretas. Le couple avait deux fils d’un an, nés de mères porteuses.

Même le président d’extrême droite Jair Bolsonaro, pourtant coutumier des dérapages homophobes, a tenu à lui rendre hommage. «Que Dieu le reçoive avec joie et réconforte sa famille et ses amis, ainsi que ceux de toutes les victimes du Covid», a-t-il écrit sur Twitter.

16:08

Malaisie: restrictions renforcées à Kuala Lumpur

La Malaisie, confrontée à une nouvelle hausse des cas de coronavirus, va renforcer les restrictions dans sa capitale où seuls les commerces essentiels seront autorisés à ouvrir et les restaurants seront fermés, ont annoncé mercredi les autorités.

Le confinement partiel à Kuala Lumpur, qui doit en principe durer du 7 au 20 mai, a été annoncé au lendemain de la décision des autorités de renforcer les restrictions dans plusieurs régions entourant la capitale.

Ces nouvelles restrictions, annoncées par le ministre de la Défense Ismail Sabri Yaakob, coïncideront avec la fête musulmane du Fitr marquant la fin du jeûne du Ramadan, la semaine prochaine.

Selon le ministre, au moins 17 nouveaux foyers d’infection ont été détectés dans la capitale le mois dernier.