Covid-19 – Vaccin Moderna produit à Viège: Berne a fait juste
Publié

Covid-19Vaccin Moderna produit à Viège: Berne a fait juste

Selon la Commission de gestion du Conseil national, les autorités fédérales ont bien agi en renonçant à un investissement direct dans la production du vaccin Moderna chez Lonza.

Une partie du vaccin de Moderna est produite chez Lonza à Viège (VS).

Une partie du vaccin de Moderna est produite chez Lonza à Viège (VS).

20min/Matthias Spicher

Début 2021, des critiques ont été exprimées concernant la stratégie poursuivie par la Confédération en matière d’approvisionnement en vaccins contre le Covid-19 au début de la pandémie. Différents médias ont notamment laissé entendre que les autorités auraient, au printemps 2020, décliné une offre de l’entreprise suisse Lonza portant sur le financement d’une ligne de production de vaccins de la marque Moderna sur le site de Viège (VS). La Commission de gestion du Conseil national a enquêté et a rendu son rapport en début de semaine. Après avoir examiné les faits et s’être entretenue avec les acteurs concernés, la commission arrive à la conclusion que les autorités fédérales ont agi de manière adéquate dans ce dossier.

Les clarifications de la commission montrent que la Confédération a renoncé à l’option d’un investissement direct dans la production de Lonza pour trois raisons: premièrement, parce que Lonza n’était pas propriétaire du vaccin produit à Viège, deuxièmement parce que le group actif notamment dans la pharma était uniquement responsable d’une partie de la production du vaccin, et troisièmement parce qu’un tel investissement n’aurait pas permis un accès plus large ou plus rapide au vaccin.

Pour les élus, ces arguments sont compréhensibles; la conclusion est qu’un tel investissement n’était pas nécessaire. En outre, la commission note que l’option d’une ligne de production exclusivement réservée à la Suisse sur le site haut-valaisan n’est jamais entrée en ligne de compte et n’a pas été discutée sous une forme concrète par les autorités fédérales et les deux entreprises.

Une stratégie payante

Au lieu d’investir dans la production de Lonza, les autorités fédérales ont choisi de conclure rapidement avec Moderna un accord sur l’acquisition de vaccins. Par la suite, Moderna a réinvesti une grande partie du montant du contrat en Suisse, notamment à travers le financement de cinq lignes de production sur le site de Lonza à Viège. Tout cela a permis de garantir un développement des installations de production et s’assurer que la Suisse bénéficie rapidement du vaccin produit sur ce site, tout en respectant le cadre légal et constitutionnel.

Par ailleurs, la commission salue la mise en œuvre par la Confédération du projet «Leute für Lonza» au printemps 2021, qui a permis de soutenir de manière rapide et pragmatique le recrutement de personnel sur le site de Viège et de donner un signal fort en faveur de la production de vaccins sur sol suisse. Même si l’engagement de nombreuses personnes a asséché le marché du travail dans le domaine du tourisme. Par le biais d’un postulat, elle a décidé d’inviter le Conseil fédéral à procéder à un bilan de ce projet et à examiner à la lumière de cet exemple la nécessité d’une adaptation de la législation.

(comm/jbm)

Ton opinion