Coronavirus en Suisse - Vaccin pour ados: dans les tuyaux mais pas encore au calendrier
Publié

Coronavirus en SuisseVaccin pour ados: dans les tuyaux mais pas encore au calendrier

Alors que le nombre d’hospitalisations d’enfants et d’adolescents prend l’ascenseur, la Suisse espère homologuer un vaccin pour les moins de 16 ans en seconde partie d’année.

istock

Alors que 7,4 % de la population suisse a reçu ses deux doses de vaccin, les experts estiment qu’il faudra attendre le mois d’août pour que tous les adultes qui le souhaitent puissent également en être à ce stade.

Selon «Schweiz am Wochenende», les premiers vaccins destinés aux adolescents de 12 ans et plus devraient être homologués «d’ici quelques mois». Une nouvelle bienvenue pour beaucoup, alors que le nombre d’infections chez les enfants et adolescents augmente de jour en jour (lire encadré).

Dès l’automne aux États-Unis

Aux États-Unis, l’idée a fait son chemin, puisque le gouvernement dispose déjà d'un calendrier concret. «Nous prévoyons que les élèves âgés de 12 à 18 ans pourront se faire vacciner à l'automne», a déclaré récemment le conseiller scientifique en chef de la Maison Blanche Anthony Fauci au Wall Street Journal.

Le principal conseiller médical de Joe Biden estime que les enfants de moins de 12 ans seront, quant à eux, vaccinés au cours du premier trimestre de 2022. Pour y parvenir, le gouvernement américain a doublé, au mois de mars, les commandes de vaccins auprès de Johnson & Johnson, passant de 100 millions à 200 millions.

Pas de plan concret pour l’OFSP

En Suisse, l'Office fédéral de la Santé publique se veut plus prudent, tout en avouant à demi-mot que les prochains mois pourraient être décisifs. «Nous souhaitons nous abstenir de spéculer sur une éventuelle date d'homologation d'un vaccin pour les moins de 16 ans», a-t-il déclaré à «Schweiz am Wochenende».

L’OFSP insiste sur le fait qu’avant qu'un vaccin ne soit utilisé chez les enfants et les adolescents, il faut que Swissmedic procède à un examen approfondi et que la Commission fédérale des vaccinations émette une recommandation correspondante. «Il va sans dire qu'il est dans l'intérêt de l'OFSP que plus aucun enfant ou adolescent ne soit infecté par le Covid-19 dans les meilleurs délais.»

En ce qui concerne les plans d'approvisionnement, l'OFSP dit être «en constante discussion avec différents fabricants». La Suisse a déjà passé des commandes pour 35,8 millions de doses, dont 19,5 millions proviennent des vaccins Moderna et Pfizer/BioNTech.

Plus de jeunes dans les hôpitaux

Le nouveau variant du coronavirus, qui déclenche des évolutions plus sévères de la maladie, touche désormais de plus en plus de jeunes. Tel est le constat des médecins des hôpitaux universitaires de Zurich et de Genève. Selon la «Basler Zeitung», l’âge moyen des patients Covid-19 a diminué ces dernières semaines. Si cela est dû en partie à l'effet de la vaccination des plus âgés, les patients infectés, surtout les plus jeunes, sont aujourd'hui plus susceptibles de tomber gravement malades que par le passé. «Depuis le début de cette vague, j'ai déjà eu trois patients de moins de 30 ans dans le service», explique un médecin des soins intensifs de l’hôpital de Zurich. «Lors du pic des contaminations en automne, ils étaient neuf au total.»

(szu)

Ton opinion