La Côte (VD): Vaches à l'abattoir à cause de la sécheresse
Actualisé

La Côte (VD)Vaches à l'abattoir à cause de la sécheresse

Par crainte de manque de fourrage cet hiver, les éleveurs préfèrent se séparer d'une partie de leurs troupeaux.

par
jcu
A cause de la sécheresse, bufs et vaches passent plus vite du pré à l'assiette.

A cause de la sécheresse, bufs et vaches passent plus vite du pré à l'assiette.

Il ne fait pas bon être un bovin par temps de canicule. Les éleveurs vaudois préfèrent en effet conduire leurs bêtes à l'abattoir plutôt que de les nourrir, rapporte le quotidien «La Côte». Car le fourrage a été durement touché par la sécheresse de ces dernières semaines. Pour éviter d'en manquer cet hiver, les agriculteurs préfèrent se débarrasser d'une partie de leur troupeau. «Si les conditions s'améliorent, on espère en garder plus, mais dans l'ensemble je pense amener au marché 6 à 7 bovins sur un cheptel de 35», témoigne l'un d'eux.

Ainsi, le gérant de la Société coopérative Vaud Genève des producteurs de bétail de boucherie indique que les marchés accueillent deux fois plus de vaches depuis trois semaines. L'impact sur le prix de la viande semble toutefois difficile à mesurer pour le moment.

Ton opinion