Actualisé 01.12.2017 à 05:53

VaudVague d'arnaques aux courriers postaux

Depuis environ deux semaines, la police a reçu une vingtaine de signalements de personnes ayant reçu un courrier émanant d'un bureau d'avocats européen.

En cas de doute, il est préférable de ne pas répondre, précise la police cantonale vaudoise.

En cas de doute, il est préférable de ne pas répondre, précise la police cantonale vaudoise.

Police cantonale vaudoise

Une nouvelle série de tentatives d'arnaques par courrier postal a été constatée dans le canton de Vaud, selon un communiqué de la police cantonale vaudoise de jeudi. Des personnes reçoivent des courriers de bureaux d'avocats suite au décès d'un proche ou un gain non réclamé.

Depuis environ deux semaines, la police cantonale a reçu une vingtaine de signalements de personnes ayant reçu un courrier postal émanant d'un bureau d'avocat espagnol, portugais ou d'un autre pays européen. Cet office indique gérer la fortune d'un membre de la famille décédé ou suite à un gain non réclamé.

Arnaque connue

Les escrocs usurpent à chaque fois le nom de bureaux d'avocats ayant pignon sur rue. Ils enjoignent les destinataires à les contacter par mail. L'arnaque est connue, il s'agira ensuite pour l'escroc d'obtenir des avances de paiement, voire des informations confidentielles pour ensuite récolter de l'argent.

Même si aucune plainte n'a encore été déposée dans le canton de Vaud suite à cette vague de courriers, la police cantonale souhaite mettre en garde la population pour que personne ne tombe dans le piège.

Si des personnes se sont fait escroquer, la police cantonale les invite à déposer plainte de suite dans le poste de police le plus proche. Elle rappelle qu'il faut garder un sens critique face à des courriers ou mails de ce genre. En cas de doute, il est préférable de ne pas répondre.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!